Qui croire ? Une marocaine brûlée à mort lors d’une séance d’exorcisme

Qui croire ? Une marocaine brûlée à mort lors d’une séance d’exorcisme

582
0
PARTAGER

Il s’est donc avéré, qu’à peine âgée de 18 ans, LaIla, une jeune marocaine, a découvert son homosexualité. Ses parents qui ne pouvaient accepter son orientation sexuelle, ont préféré croire que le démon l’a possédé. Ils ont décidé de la “soigner” par la roqya, qui consiste en des rites de désenvoûtement qui mêlent magie, sorcellerie et lecture de versets coraniques.

Les parents inquiets ont donc fait appel à un imam qu’on leur a conseillé, ce dernier leur affirma que leur fille était possédé par 9 démons et qu’elle doit subir un exorcisme pour la débarrasser de ces démons.

Les parents ont accepté la proposition de l’imam et Celui-ci entama son travail qui dura 3 jours. Le dernier jour, l’imam s’est enfermé avec Laila dans la salle de bain et devait lui verser de l’eau bouillante sur le corps, alors qu’elle n’était couverte que d’un pyjama.

Malheureusement, l’histoire s’est mal terminée : Laila est donc morte suite aux brûlures liées aux séances d’exorcisme.

Les parents et l’exorciste ont nié toute implication dans la mort de Laila. L’imam affirme avoir seulement lu quelques passages du Coran pour soigner la victime.

 

Actu-maroc.com ________________________________________________________

Commentaires