Qui est Mohamed El Abbadi, nouveau SG d’Al Adl Wal Ihsane ?

Qui est Mohamed El Abbadi, nouveau SG d’Al Adl Wal Ihsane ?

266
0
PARTAGER

Hassan Bennajeh, un quadra, ayant dirigé certaines publications de la Jamaâ, parle de M. Abbadi en ces termes : « Ssi Abbadi n’est pas l’homme à faire des déclarations à la presse ou à se vanter de quoi que ce soit. C’est un alem , compagnon du guide et que le conseil de l’orientation a désigné au poste de secrétaire général. Lui même est encore, ce matin de mardi, sous le choc… Mais il a accepté la décision de ses frères comme étant une charge qu’il doit assumer ».

Né en 1949 dans la ville d’Al Hoceïma, dans le Nord du Maroc, dans une famille profondément religieuse, il a appris le coran à 12 ans. Après ses études secondaires, il entame, en 1970, un cursus dans la charia. Pendant cinq ans, il s’affirme auprès de plusieurs grands maîtres de la discipline, à l’image d’Abdallah Ben Seddiq, Abdallah Talidi ou encore El Ayachi. En 1975, il commence à enseigner les sciences charaïques à l’Institut des Habous de la ville d’Azemmour. Déjà, son militantisme était connu de tous. Il commence à prêcher dans nombre de mosquées du royaume. En 1981, El Abbadi est, aux côtés de Yassine, un des membres fondateurs d’Al Adl Wal Ihsane.

En parallèle, El Abbadi poursuit une carrière dans l’enseignement. Il intègre, en 1977, l’Institut de Formation des Enseignants afin de pouvoir donner des cours la langue arabe. Vers 1982, il obtient finalement une licence à la faculté de principologie de la ville de Tétouan. Ainsi, plus tard, il enseigne les sciences islamiques dans la ville d’Oujda. Mais son actualité est surtout politique. En 1989, El Abbadi est interdit de prêche par les autorités. Une année plus tard, en 1990, il est condamné à deux ans de prison ferme à cause de ses activités. Et, pendant huit ans, il sera interdit d’enseigner. En 2000, il est de nouveau condamné, à trois ans de prison avec sursis, pour avoir participé à des manifestations à l’occasion de la Journée mondiale des droits humains.. En 2006, la maison d’El Abbadi est mise sous scellés – décision qui court jusqu’à aujourd’hui – à cause de cours de prédication qu’il y donnait.

La mission de Mohammed El Abbadi sera-t-elle celle du renouveau ? Tout le laisse penser surtout quand on sait que son adjoint, M. Arsalane, est connu pour ses positions qui invitent à entrer dans le jeu politique.

 

Actu-maroc.com ________________________

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires