PARTAGER

Le président élu Donald Trump a nommé vendredi une républicaine expérimentée au poste de conseillère adjointe à la sécurité nationale, le mystère demeurant sur le choix du prochain chef de la diplomatie américaine.

Kathleen Troia « KT » McFarland sera le bras droit de l’ancien général Michael Flynn, nommé par Donald Trump pour diriger son conseil de sécurité nationale (NSC). « Je suis fier que KT ait une fois encore décidé de servir notre pays en rejoignant mon équipe de sécurité nationale », a dit le président élu, cité dans un communiqué.

Donald Trump maintient en revanche le suspense sur son futur secrétaire d’Etat pendant qu’il passe le week-end prolongé de Thanksgiving -fête familiale par excellence durant laquelle le pays est à l’arrêt- dans son golf de Mar-a-Lago, en Floride.

Aucune nomination de premier plan n’est attendue avant lundi, a indiqué un porte-parole vendredi aux journalistes, pendant que la bataille autour du prochain secrétaire d’Etat fait rage.

Les nominations aux postes de conseillers à la Maison Blanche n’ayant pas besoin d’être approuvées par le Sénat, KT McFarland prendra ses fonctions dès le 20 janvier, lorsque le président démocrate Barack Obama passera le relais à Donald Trump.

Elle apporte plusieurs décennies d’expérience dans le domaine de la sécurité au cabinet Trump.

Assistante du stratège Henry Kissinger lorsqu’il était conseiller à la sécurité nationale et qu’elle n’était encore qu’étudiante, au début des années 1970, elle a ensuite travaillé au ministère de la Défense sous la présidence de Ronald Reagan, où elle a gravi les échelons jusqu’à devenir porte-parole du Pentagone en charge des discours du ministre Caspar Weinberger (1982-1985).

Commentaires