PARTAGER
Comme toujours en pareil cas, les rapports du HCP, le Haut Commissariat au Plan, arrivent un peu tard , ce qui n’enlève rien à leur pertinence. Il en est ainsi de la cartographie des étrangers vivant au Maroc au moment de la réalisation en 2014 de l’étude les concernant et qui vient d’être publiée.
En 2014 donc, ils étaient un peu plus de 84.000 à vivre de manière permanente sur le sol national soit 0,25 % de l’ensemble de la population marocaine. Ils se répartissaient ainsi: 40% d’européens, 41,6 % d’africains maghrébins et subsahariens confondus et 18% de ressortissants du Moyen-Orient dont une grande part d’asiatiques. Il est intéressant de noter que cette population étrangère a connu une augmentation de plus de 60% en l’espace de 10 ans, de 2004 à 2014.
Concernant l’échantillonnage par nationalités, c’est la communauté française qui arrive en tête avec un taux de 25,4 % du total de cette communauté étrangère résidant au Maroc, suivie de très loin par les ressortissants sénégalais avec 7,2% et les algériens qui arrivent en troisième place de ce trio de tête avec 6,8% du total des étrangers vivant au Maroc.
Ceux qui étaient persuadés qu’avec la politique d’accueil menée par le Maroc depuis 2013 ce sont les subsahariens qui seraient majoritaires, il devront attendre le prochain rapport du HCP pour être fixés.
Par Nabila Kandili
Actu-maroc.com

Commentaires