PARTAGER

Le 6 novembre prochain l’ensemble du peuple marocain, fêtera le 40ème anniversaire de la Marche verte.
Ce n’est pas un fait anodin, ni une commémoration comme une autre.
Cette fête voudra dire bien plus, que voilà quasiment un demi siècle que les provinces du Sud avaient été récupérées et réintégrées à la mère patrie à jamais.
N’en déplaise à ceux qui l’ont au travers de la gorge.
Cela veut dire aussi que l’initiative de feu Hassan II d’associer l’ensemble du peuple marocain à ce moment historique décisif, à cette récupération pacifique, aura marqué profondément nos esprits et forgé chez tous un sentiment d’appartenance fort, une prise de conscience indélébile de nos véritables intérêts et un consensus sans faille autour de l’unité nationale.
La marche verte avait marqué par sa dimension, sa logistique, son organisation et surtout par l’engouement qu’elle avait suscité. Elle est aujourd’hui encore un tournant déterminant et véritablement heureux dans notre histoire moderne.
Très très peu de peuples comptent dans leur histoire un événement d’une telle envergure. La marche verte est au marocain ce qu’est la grande marche au chinois pu celle de Gandhi aux hindous, peut être.
Le 6 novembre, ceux d’entre nous ayant eu la chance d’être admis et présents parmi les 350.000 marcheurs arboreront leurs médailles commémoratives avec tant de fierté qu’ils feront comme à chaque fois des autres marocains, des envieux.
Merci à eux d’avoir en notre nom à tous répondu présent à l’appel, d’avoir bravé les conditions attendues difficiles et d’avoir fait fi de la peur, de l’incertain.
Par leur acte courageux, ils nous permettent aujourd’hui avec tant de bonheur, de vivre notre marocanité glorieuse,.
Le 6 novembre prochain, nous sommes tous invité à fêter comme il se doit cet anniversaire.
Maroc 21, une association qui compte, pour commémorer cette épopée fantastique, nous invite tous à hisser le 6 novembre un drapeau national sur nos balcons, à l’exhiber partout, à nos fenêtres, dans nos véhicules, sur nos bureaux et lieux de travail. l’association à lancé son appel dans ce sens il y a trois semaines à peine via les réseaux sociaux, et depuis l’initiative suscite un engouement extraordinaire et se répand à grande vitesse.
De très nombreux citoyens et instituions d’ailleurs, via une page Facebook dédiée, offrent des drapeaux par milliers et proposent des tee shirt aux couleurs nationales par centaines.
Encore une fois les marocains font montre d’un patriotisme sans faille et d’une solidarité exemplaire dès lors qu’il s’agisse de l’amour de la patrie.
Merci donc chers auditeurs, de vous associer à cette initiative, de vous mobiliser pour sa réussite, d’en parler autour de vous et d’en prévenir vos amis et connaissances.
Pour ma part le drapeau est visible sur mon balcon depuis près de 40 ans. En fait c’est à mon retour de mon premier voyage aux USA que j’avais décidé qu’il en serait ainsi pour toujours. L’attachement des américains à leur drapeau national visible partout m’a marqué et inspiré. Je m’étais questionné
comment est ce qu’un américain avec ses deux cent ans d’histoire seulement puis t il être aussi fier de son drapeau et des valeurs de son pays et pas moi héritier d’une histoire séculaire et d’une culture millénaire…
Depuis, le drapeau flotte en permanence à mon balcon et je ne quitte jamais mon domicile sans embrasser celui à l’intérieur de la maison.
Mais cela est une autre paire de manches.

Par Aziz Daouda

En cadeau pour tous et toutes, je ne pouvais faire mieux. Sawt El Hassan deu grand Abdallah Issami…Un chef d’œuvre immortel.

Commentaires