Flash-news : Quinze en un « 05 janvier 2012″

Flash-news : Quinze en un « 05 janvier 2012″

361
0
PARTAGER

Politique : Réunion aujourd’hui du conseil de gouvernement pour préparer la déclaration gouvernementale. Au menu, la déclaration de politique générale dont la date et les procédures devraient être fixés durant ledit conseil. Ensuite, le président de la première Chambre, Karim Ghellab, en sera avisé par écrit via le ministre chargé des Relations avec le Parlement et la société civile. Cette réunion des membres de l’Exécutif sous la présidence d’Abdelilah Benkirane précisera le travail des différents ministres pour mettre en place chacun sa vision portant sur la durée du mandat. Certes, le comité mixte constitué de deux représentants de chacun des quatre partis de la majorité a livré sa copie la semaine dernière.

Maroc-France : Juppé et Fillon félicitent le nouvel exécutif. La France a félicité mercredi le Maroc pour la nomination de son nouveau gouvernement, dirigé pour la première fois par un islamiste modéré. Plus d’un mois après des législatives anticipées, dans le tumulte du Printemps arabe, Abdelilah Benkirane du parti Justice et Développement a été désigné officiellement mardi par le roi Mohammed VI. Paris réitère ses demandes de coopération, notamment dans le cadre l’Union pour la Méditerranée (UpM). Paris salue aussi l’«engagement» et le «dynamisme» de Youssef Amrani, secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée (UpM), qui rejoint le gouvernement comme ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.

Maroc-USA : Washington salue la nomination du nouveau gouvernement marocain. L’Administration américaine salue la nomination, par S.M. le Roi Mohammed VI, du nouveau gouvernement marocain et «se tient prête à travailler avec lui», dans le but de consolider les réformes démocratiques, a déclaré, mardi soir, Edgar J. Vasquez, un porte-parole du Département d’Etat. Edgar J. Vasquez a également fait part de la volonté de l’Administration américaine d’œuvrer avec le nouveau gouvernement et le peuple marocain en vue de concrétiser «des réformes démocratiques durables qui tiennent compte de l’équilibre des pouvoirs».

Ghellab lance la restructuration du Parlement: C’est hier que les membres du bureau du Parlement ont tenu leur première réunion avec, à l’ordre du jour, la préparation de la restructuration du Parlement. En attendant de tenir une autre réunion avec les présidents des groupes parlementaires pour la fixation du premier ordre du jour des séances plénières, ce premier contact a été plus orienté vers la réforme du règlement intérieur et la mise en place de nouvelles commissions.

Médical expo : La treizième édition accueillera 200 exposants. Plus de 15.000 visiteurs nationaux et internationaux sont attendus à cet événement et plus de 200 exposants ont confirmé leur participation à cette treizième édition. En plus des acteurs nationaux, les participants feront le déplacement de plusieurs pays, notamment l’Allemagne, l’Italie, la France, la Suisse, la Chine… Le Salon dont la superficie s’étale sur 10.000 m², accueillera, pendant quatre jours, neuf secteurs de l’activité médicale et recevra plusieurs délégations ministérielles africaines intéressées par la production et le savoir-faire marocain dans le secteur de la santé.

Maroc-Tunisie : La Haute commission mixte maroco-tunisienne prochainement au Maroc. L’ambassadeur du Maroc à Tunis, Najib Zerouali Ouariti a indiqué que la Haute commission mixte maroco-tunisienne se réunirait, dans les prochains mois au Maroc, sous la présidence des chefs de gouvernement des deux pays. Le diplomate marocain a déclaré, à l’issue d’un entretien, mardi à Tunis, avec le chef du gouvernement tunisien, Hamadi Jebali, que ce dernier lui a confié qu’il sera ravi de présider la délégation de son pays à cette réunion, qui sera consacrée à l’examen des moyens de renforcer la coopération économique bilatérale et de consolider les relations entre Rabat et Tunis.

Portrait: Mustapha El Khalfi, le plus jeune ministre du gouvernement Benkirane. Né à Kénitra,en 1973, Mustapha El Khalfi est titulaire de 3 baccalauréats, de 3 licences en physique, en droit et en études islamiques, d’un DEA sur le projet politique du mouvement islamique au Maroc, Mustapha El Khalfi, prépare actuellement un doctorat. Parallèlement à son parcours académique, il a matérialisé un engagement militant de longue haleine. C’est ainsi qu’il deviendra un militant au sein du Mouvement réforme et renouveau (1986) qui deviendra le Mouvement unicité et réforme (MUR) et du Mouvement démocratique et constitutionnel (MPCD) (1993) qui laissera la place au parti de la Justice et du développement (PJD) en 1999.

Insolite : Taxons les sorciers ! L’écrivain et économiste Marocain Fouad Laroui, a appelé le nouveau gouvernement Marocain dirigé par Abdelilah Benkirane, à taxer les fkihs et les chouafates (charlatans et voyantes). Pour Fouad Laroui, il serait plus facile de réaliser un taux de croissance économique de 10%, que de « condamner une activité florissante de fkihs et de chouafates qui n’ont d’autres compétences que de marmonner dans l’obscurité des formules incompréhensibles et de fournir des filtres d’amour et des tas de potions magiques ».

Kénitra : Entrave à la liberté du travail. Hier mercredi, plus de 600 personnes étaient réunies devant la Wilaya. Les manifestants ont déclaré être venus demander à la Wilaya d’intervenir pour leur permettre de rejoindre leur lieu de travail dans la zone industrielle de Kénitra alors qu’une quarantaine d’ouvriers leur en interdisaient l’accès. Le responsable de la Direction des Affaires Intérieures de la Wilaya a toutefois déclaré qu’il ne pouvait donner aucune information sans recevoir d’instructions de ses supérieurs. En attendant les explications des responsables des diverses parties, il semblerait que des différences d’appréciation sur les contrats de travail entre ces grévistes et la société sont à l’origine de ce conflit.

Climat : Une vague de froid s’abat sur le Maroc. La vague de froid vécue en ce moment au Maroc, devrait durer toute la semaine a indiqué Mohamed Belouchi, responsable communication de la Direction de la météorologie nationale. Les mois de décembre et de janvier enregistrent en général des baisses de température, de moins en moins de précipitations pendant la nuit et en début de matinée dans les régions intérieures du pays. Mohamed Belouchi rapporte que le Maroc a déjà enregistré des vagues de froid exceptionnelles, comme en 1994, ajoutant que les températures ont atteint 5 degrés dans les hauteurs et les régions internes.

Maroc-Espagne : L’Espagne demandera à la Commission européenne (CE) la négociation d’un nouvel accord de pêche entre l’UE et le Maroc. En effet, le vote des parlementaires européens contre la prolongation de l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union Européenne a essentiellement touché les pêcheurs espagnols dont les bateaux forment la majorité des 120 bâteaux européens concernés par ce vote qui a poussé Rabat a ordonner l’arrêt immédiat de l’activité de pêche dans les eaux marocaines.  

Agriculture : La Russie absorbe la moitié des exportations d’agrumes du Maroc. Suite à la bonne pluviométrie durant les mois d’octobre et de novembre 2011 et l’entrée en production de nouvelles plantations (1.200 hectares) la production devrait atteindre 1,86 million de tonnes, en augmentation de 6% par rapport à la campagne précédente. Cette amélioration de la production devrait se traduire par une augmentation des exportations de 8% par rapport à la campagne précédente malgré la longue période de froid qu’à connu le pays en fin d’année et qui affecte la formation des fruits. Depuis 2010, la Russie est devenue le premier client du Maroc pour les agrumes avec 49% des exportations suivie par l’UE (37%) et l’Amérique du nord (12%).

Fès-Boulemane : 86 millions de DH pour l’oléiculture. Les projets, qui s’étendent sur une superficie globale de 4.380 ha, devront voir le jour dans les provinces de Boulemane, qui accapare la part du lion avec quatre projets d’un investissement de 52,43 MDH, Sefrou (24,37 MDH) et Moulay Yaacoub (9,65 MDH). En 2011, la province de Sefrou a vu le lancement d’un projet-pilier II (agriculture solidaire) pour un montant de 10,25 MDH, alors que 2010 a été marquée par la réalisation de deux projets à Sefrou et Moulay Yaacoub pour un total de 19,68 MDH. Pour ce qui est du bilan de la campagne agricole 2010-2011, la production oléicole régionale a atteint 88.507 tonnes, contre 125.000 tonnes en 2009-2010, soit une chute de 30%.

Le FMI pessimiste pour la région du MENA en 2012 : La croissance économique des pays exportateurs de pétrole du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord ne devrait pas dépasser les 3,9% en 2012, contre 4,9% en 2011. L’affaiblissement du prix du pétrole ainsi que le recul de la demande mondiale sont les principales causes de ce ralentissement touche principalement les partenaires commerciaux de la Chine et de l’Inde. En revanche, le Fonds monétaire international fait preuve d’un relatif optimisme quant aux importateurs nets de pétrole dans la région qui devraient connaître une légère reprise.

Actu-maroc.com __________
Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

Commentaires