PARTAGER

Le réaménagement de l’avenue Hassan II qui dure depuis quelque mois
déjà n’en finit pas de susciter des mécontentements. Le dernier en
date concerne quatre carrefours giratoires qui non seulement ont
perturbé la circulation, mais menacent en continu la vie des piétons.
Il s’agit du carrefour de Bab Tamesna qui a remplacé 7 feux rouges,
celui du bas Akkari et enfin le dernier concerne le lot vita.

A quoi bon avoir construit ces carrefours giratoires si rien n’est
prévu pour les piétons et si c’est pour mettre en place une anarchie
durable en ce qui concerne la circulation !?

Il est clairement et purement criminel de mettre en danger la vie de
piétons, alors les responsables de la ville sont-ils inconscients à ce
point ?
A suivre.

Par Hafid FASSI FIHRI

Commentaires