Rabat et Washington partagent les mêmes idéaux de stabilité et de prospérité,...

Rabat et Washington partagent les mêmes idéaux de stabilité et de prospérité, affirme Mme Clinton

174
0
PARTAGER

La Secrétaire d’Etat américaine, Mme Hillary Clinton, a affirmé que le Maroc et les Etats-Unis partagent les mêmes idéaux de stabilité et de prospérité dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du nord.

« Nos deux pays ont un objectif commun de renforcer la stabilité et la prospérité à travers l’Afrique du nord et le Moyen-Orient », a dit Mme Clinton dans un article contenu dans le rapport 2011 sur le Maroc, publié par le think-tank international, The Oxford Business Group (OBG).

« Un tel objectif doit être concrétisé en se concentrant sur les importants problèmes auxquels nous sommes confrontés », a dit la responsable US, citant la sécurité régionale, le développement économique, la tolérance religieuse et les réformes sociales.

Ces objectifs ne peuvent être concrétisés seulement à travers des lois et des gouvernements, a-t-elle dit, expliquant que cette entreprise requiert également une coalition de personnes partageant les mêmes valeurs et capables de traduire les lois en un changement durable.

Les Etats-Unis suivent avec admiration les progrès réalisés sous la conduite de SM le Roi

Mme Clinton a, par ailleurs, souligné qu’ « à l’instar de plusieurs pays, les Etats-Unis ont suivi avec une grande admiration les progrès réalisés par le Maroc sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI et le gouvernement marocain démocratiquement élu ».

Le gouvernement marocain a mis en Âœuvre des réformes qui ont offert de nouvelles opportunités aux jeunes en particulier dans le domaine de la participation politique, sociale et économique, a ajouté la Secrétaire d’Etat, soulignant qu’il n’est pas surprenant qu’elle fasse l’éloge de ces réformes qui ont accordé de nouvelles libertés aux femmes pour mettre à contribution leur talent en faveur de la consolidation des institutions démocratiques, l’accélération de la croissance économique et l’élargissement de l’action de la société civile.

« Ces opportunités se sont élargies en faveur du peuple marocain dans un environnement de tolérance religieuse », a dit Mme Clinton, soulignant qu’il s’agit-là d’un exemple supplémentaire de la manière dont le leadership du gouvernement, avec le soutien des institutions civiles et religieuses, peut favoriser la création des conditions pour l’épanouissement des personnes et des communautés.

Le Maroc ne cesse de franchir des pas dans bien d’autres secteurs plus spécifiques, a observé la responsable américaine, citant notamment le domaine des énergies propres, érigées en priorité dans le cadre d’une stratégie d’avenir.

Elle a rappelé, dans ce sens, le lancement par SM le Roi Mohammed VI de l’initiative de l’énergie renouvelable, un programme d’infrastructure devant mettre à profit une technologie américaine.

La Secrétaire d’Etat a également mis l’accent sur l’accord de libre-échange liant le Maroc et les Etats-Unis et le Millenium Challenge en tant qu’exemples des divers mécanismes de coopération déjà existant entre les deux pays amis.

Une action commune pour renforcer la stabilité régionale

Mme Clinton a, par ailleurs, souligné l’importance de l’action conjointe menée par Rabat et Washington en vue de renforcer la stabilité dans la région.

« Nous travaillons ensemble pour développer notre coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, éradiquer le trafic de drogue et de personnes dans la région, promouvoir les droits de l’homme et créer un environnement propice à la stabilité régionale », a-t-elle dit.

Elle a souligné, dans ce sens, que le Maroc et les Etats-Unis « continueront de travailler main dans la main pour promouvoir nos idéaux communs de sécurité, de prospérité et d’opportunité ». La responsable a, dans ce contexte, noté qu’il existe plusieurs questions internationales qui représentent une source de préoccupation commune pour le Maroc et les Etats-Unis.

Parmi les objectifs communs des deux pays, la Secrétaire d’Etat a notamment cité la concrétisation des aspirations du peuple palestinien à avoir son propre Etat et à disposer de son propre destin.

« Nous allons continuer de travailler pour la concrétisation de cet objectif », a-t-elle dit.

« Les Etats-Unis et le Maroc ont examiné comment la position de l’Administration Obama n’a pas changé », a encore souligné la responsable, relevant que son gouvernement « ne croit pas que les colonies sont légitimes ».

Et la responsable de souligner que les efforts consentis par le Maroc « peuvent servir de modèle pour les autres pays de la région ».

« J’estime que ce modèle peut bénéficier non seulement au peuple marocain mais à tous ceux qui œuvrent pour renforcer les opportunités pour un lendemain meilleur de leurs peuples », a-t-elle dit, avant de conclure: « Nous allons continuer de développer notre coopération et élargir nos valeurs partagées pour enrichir la région et le continent ».

Commentaires