PARTAGER
Après un supposé refroidissement des relations entre l’Arabie Saoudite et le Maroc suite au refus du Maroc de soutenir son allié dans la crise l’opposant au Qatar,une réunion des pays membres de la coalition arabe intervenant au Yémen pour chasser les houthis, a permis à la diplomatie marocaine de rappeler son entière disposition du Maroc à défendre l’Arabie Saoudite contre toute atteinte à sa souveraineté ou à sa sécurité. Des termes clairs adressés par le secrétaire général du ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale afin de dissiper les précédents malentendus et refermer la parenthèse du froid diplomatique qui a marqué les relations entre les deux pays durant ces derniers mois.
Preuve en est de ce malaise, le retard pris par Ryad dans l’accréditation du nouvel ambassadeur nommé par Rabat pour la représenter dans la capitale saoudienne, Mustapha Mansouri, qui attend depuis février dernier le feu vert de la diplomatie saoudienne pour prendre ses fonctions. D’autre part, l’arrivée du nouveau prince héritier saoudien n’a pas facilité ce réchauffement tant attendu, puisque ce dernier tient à garder ses distances avec le Maroc en raison de sa méconnaissance de la profondeur des liens avec Rabat, contrairement à son père, le véritable chef de la diplomatie qui tient à leur qualité de leur renforcement malgré la crise passagère que les deux pays ont vécu.

Commentaires