Rachida Dati peut-elle rebondir ?

Rachida Dati peut-elle rebondir ?

221
0
PARTAGER

Rachida Dati peut-elle encore avoir un avenir politique? L’ancienne ministre française de la Justice, issue d’une famille marocaine, se trouve aujourd’hui dans une situation inconfortable pour espérer gagner aux primaires en prévision des municipales de 2014.

Exilée à Strasbourg par la volonté du parti, la députée européenne n’a pourtant pas l’intention de renoncer. ‘’Je suis candidate à des primaires ouvertes. Je veux porter une vision et une ambition pour Paris’’, avait-elle annoncé tout en se livrant à une critique en règle de la position de l’ancien ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, qui soutient la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet, ancienne ministre du Développement durable et porte-parole de la campagne présidentielle 2012 de Nicolas Sarkozy.

Dati compte contrecarrer les prises de positions ‘’infondées’’ de certains chefs de l’UMP, en publiant une brochure de 102 pages listant les réformes qu’elle a menées à la tête du ministère de la Justice.

Intitulé ‘’Parce qu’il fallait moderniser la justice de la France pour l’adapter au XXIe siècle’’, le fascicule, photo de la ministre en couverture, a été tiré à 5000 exemplaires à l’adresse des habitants du VIIème arrondissement dont elle est la maire. Un petit courrier accompagne cette brochure, où l’ancienne  ministre écrit: ‘’Nous continuerons à travailler ensemble’’.

Mais ses détracteurs, toujours très nombreux, lui reprochent d’avoir publié cette brochure pour dissimuler une incompétence flagrante. Ils dénoncent ‘’une opération de propagande’’ émanant d’une ‘’femme politique à l’image du sarkozysme, avec beaucoup de brutalité mais
assez peu de résultats au final’’.

Peu importe, Rachida Dati a sa réponse. Elle va devoir mener le combat contre tous les candidats aux primaires. Ils sont maintenant au nombre de quatre, leur nombre va certainement augmenter. Et pour les contrer, il faut compter sur des alliances en faisant parfaitement fonctionner la formule ‘’les ennemis de mes ennemis sont mes amis’’.

Arrivée en politique avec Nicolas Sarkozy, elle a appris qu’il faut se battre pour obtenir des postes ou des territoires quand on n’a pas la chance de pouvoir en hériter. L’élève va donc appliquer les méthodes de son maître, avec une touche féminine en surplus. Elle sait qu’à Paris, c’est le genre de méthode qui fonctionne. Les élus de la capitale se détestent cordialement mais sont capables de se réconcilier sur le dos de celui qui espère s’imposer à eux. Philippe Séguin l’a appris à ses dépens aux municipales de 2001 quand la fronde de Jean Tiberi l’a empêché de conserver la ville à droite.

En attendant, Dati mène une campagne de dénigrement tout azimut contre ses détracteurs. Interrogée sur ses thèmes prioritaires, elle cite ‘’le logement, les transports, le cadre de vie’’ ou encore ‘’les jeunes’’, pour lesquels elle souhaite de nouveaux lieux artistiques, des structures ‘’plus ouvertes, plus accessibles’’.

 

 

______actu-maroc.com

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires