Raja-Wydad: match nul (1-1) dans le 113e derby casablancais

Raja-Wydad: match nul (1-1) dans le 113e derby casablancais

411
0
PARTAGER

A l’instar des années précédentes, ce choc des titans a attiré près de 45.000 supporters et fans des deux clubs arborant des tifos aux couleurs des deux formations qui comptent à leur actif d’innombrables titres nationaux, arabes et africains.

Les Rouges, dominateurs en première période, ont laissé filer l’opportunité de prendre une belle revanche sur leurs rivaux éternels qui les avaient battus (3-1) en demi-finale de la Coupe du Trône, saison 2011-2012, remportée par le Raja.

Officié par Khalid Nouni, ce rendez-vous incontournable du ballon rond national, a débuté sur un rythme palpitant, les deux protagonistes cherchant à imposer leur jeu et à inscrire le but le plus tôt possible, mais les lignes défensives étaient bien en place.

Les hommes de Badou Zaki, ont d’emblée essayé de mettre la pression sur le camp adverse, en jouant haut, et en procédant par des balles longues pour contourner le milieu de terrain du Raja.

Le Raja, qui a préféré commencer par un round d’observation, s’est toutefois offert une occasion d’ouvrir la marque par Hamza Abourazouk (15e) sans réel danger pour le gardien Nadir Lamyaghri. Ce sera dôailleurs lôune des très rares occasions où le gardien Wydadis était interpellé, les compartiments offensifs des Verts manquant visiblement de solution.

A la 16ème minute, l’attaquant congolais du WAC Fabrice Nguessi Ondama, profitait d’une grave erreur d’alignement de la défense adverse pour s’infiltrer sur le couloir central et placer le cuir au fond du filet suite à un shoot anodin. Un but qui permettait aux co-équipiers de Lamyaghri d’imposer leur emprise sur le match face à des adversaires toujours brouillons dans la créativité offensive.

Au fil des minutes, le WAC affichait une meilleure maîtrise technique et se procurait les occasions les plus sérieuses. En revanche, les hommes du technicien M’hamed Fakhir, sans vouloir jouer trop direct, multipliaient les erreurs techniques et peinaient à se montrer réellement dangereux.

Juste avant la pause (44e), le milieu offensif congolais Lys Moutis rate une sérieuse occasion de creuser le score pour le WAC.

A la reprise, le rythme s’accélérait pour les Verts, avec le recours parfois à des tirs de loin restés infructueux. Après l’entrée de Yassine Salhi (53è) à la place de Mouhsine Iajour, le spectacle s’est légèrement amélioré.

Dominateurs et bien positionnés sur le terrain, les joueurs du Raja ont vu leurs efforts offensifs récompensés à la 68ème minute lorsque Hamza Abourazouk tir magistralement un coup franc en pleine lucarne et remet les pendules à l’heure (1-1).

Au fil des minutes, les Wydadis ont levé le pied et peinaient à reprendre leurs esprits et leur jeu devant des Rajaouis engagés, courageux et compétiteurs jusqu’au bout.

Au temps additionnel (90+2e), Yassine Salhi s’enfonce dans la surface adverse, après avoir semé deux défenseurs, mais le gardien Lamyaghri intercepte le ballon après une sortie.

Il sôagit du 53è match nul dans lôhistoire du derby de la métropole économique depuis le premier disputé lors de la saison 1956-57, contre 26 victoires pour le Wydad et 34 pour le Raja.

Malgré ce nul, le 3e de la saison contre 7 victoires et 1 défaite, le Raja est toujours aux commandes avec 24 points et un match en retard face à l’AS FAR (9ème journée). Le Wydad, auteur de son 2è match nul cette saison contre 3 défaites et 7 victoires, reste dauphin à une longueur.

Voici les résultats et le reste du programme de la 12è journée:

Vendredi:

Widad Fès – Chabab Al Hoceima 1 – 1.

Samedi

Raja Beni Mellal – Difaâ Hassani El Jadida 2 – 1.

KAC Kenitra – Renaissance Berkane 1 – 2.

Olympic Safi – Moghreb Fès 4 – 1.

FUS Rabat – CODM Meknès 2 – 0.

Dimanche

Raja Casablanca – Wydad Casablanca 1 – 1.

16h30: Hassania Agadir – Olympique Khouribga.

19h00: Moghreb Tétouan – AS FAR.

 

 

Pour actu-maroc.com

 

______________

 

Commentaires