PARTAGER
A force de faire parler de lui, un bienfaiteur marocain a fini par se faire connaître tout comme l’emplacement de sa résidence au quartier résidentiel « Polo » à Casablanca où il accueille chaque jour depuis le début du mois de ramadan, des dizaines de familles syriennes aux quelles il offre généreusement le « ftour »,  le diner et le « shour » et même le gîte pour celles d’entre elles qui n’ont pas où dormir.
Une hospitalité qui a suscité beaucoup d’interrogations parmi le voisinage qui s’étonne de l’arrivée massive de ces réfugiés et des ambiances musicales aux sonorités strictement syriennes jusqu’à l’aube. Car la particularité de cette opération caritative est qu’elle est ouverte exclusivement aux réfugiés syriens qui se voient proposer un menu adapté à leurs traditions culinaires et à leurs coutumes. L’explication est venue du bienfaiteur lui-même qui a affirmé avoir gardé des liens très forts avec la Syrie, un pays où il a séjourné, travaillé et fait fortune avant que la guerre n’y éclate.
Et c’est pour remercier le pays de Bachar El Assad de lui avoir tant donné, notamment des enfants avec sa femme syrienne, qu’il a décidé d’ouvri tous les ans pendant le ramadan, les portes de sa luxueuse villa, aux malheureux réfugiés pour maintenir les liens avec son ancien pays d’accueil et d’adoption.
Les bénéficiaires de cette opération caritative pas comme les autres, n’ont pas assez de mots pour remercier leur hôte inespéré qu’il n’aurait jamais cru trouver à Casablanca.

Commentaires