Reconstitution, à Meknès, du crime du ressortissant français

Reconstitution, à Meknès, du crime du ressortissant français

584
0
PARTAGER

C’est en présence des auteurs présumés que les scènes ont été minutieusement reconstituées pour visualiser tous les faits avoués auparavant par les accusés.

Selon les aveux de ces derniers, le meurtre était prémédité. Ils auraient appris que la victime, qu’ils connaissaient bien, s’apprêtait à acheter une voiture neuve. Croyant qu’il disposait de l’argent de la voiture dans sa villa, ils ont pris la décision de se débarrasser de lui et de s’emparer du pactole.

Après une nuit passée avec la victime où tout était permis, ils ont mis en œuvre leur plan diabolique. La victime est assénée de plusieurs coups de couteaux au niveau du cœur et de l’abdomen. Elle a essayé de résister, en vain. Ils ont volé tout ce qui pourrait leur rapporter un peu d’argent: ordinateur, appareil photo, une somme de 2200 dhs et 55 euros, avant de quitter le domicile au petit matin.

Le gardien avait découvert le corps de son patron gisant dans une flaque de sang, assis sur un fauteuil, les plaies des blessures causées par une arme blanche très visibles. Deux  jours après le crime, les services de la police judiciaire ont pu, mobilisant tous les moyens logistiques disponibles, élucider le mystère de l’assassinat et arrêter les assassins présumés.

Poursuivis pour homicide volontaire avec préméditation, mutilation, vol qualifié et tentative de faire disparaître des preuves, 4 personnes sont arrêtées pour comparaître devant le juge d’instruction. Les mis en cause sont transférés à la prison civile de Sidi Saïd.

Hassan BENMAHMOUD

Commentaires