RECORD D’IMPOPULARITÉ POUR LES MINISTRES DE LA HARAKA

RECORD D’IMPOPULARITÉ POUR LES MINISTRES DE LA HARAKA

401
0
PARTAGER

En effet et alors que le scandale du « chocolatgate  » mettant en cause le ministre El Guerrouj dans une sombre affaire de dilapidation de deniers publics n’ a pas livré tous ses secrets (il est accusé d’avoir commandé pour 30 000 dh de chocolat qu’il a fait payer sur les caisses de son ministère) , d’autres affaires éclatent au grand jour.

Telle celle d’un autre ministre de ce même parti, celui de la modernisation des secteurs publics, Mohammed Moubdie, qui fait la une de la presse italienne. Ce dernier qui était président de la commune de Fqih Bensalah a affirmé que la prostituée Ruby qui a fait condamner l’ancien président du conseil italien pour attentat à la pudeur sur mineur, avait plus de 18 ans au moment des faits puisque c’est lui , (le ministre), qui avait signé son extrait d’acte de naissance. Cette déclaration tardive qui remet en cause le procès de l’accusé Silvio Berlusconi condamné pour 4 années de prison, a fait l’effet d’un coup de tonnerre en Italie poussant tous les journalistes italiens à s’intéresser à ce ministre devenu témoin malgré lui, dans une affaire de prostitution. D’autres ministres à des degrés divers sont également sollicités par la presse marocaine..

Il y va ainsi du ministre du tourisme, Lahcen Haddad, qui se fait tancer par l’Association Internationale du Transport Aérien, un puissant organisme qui ne comprend pas sa décision d’appliquer une taxe sur les billets d’avions pour tous les vols au départ du Maroc, une mesure jugée contre-productive pour ne pas dire un non sens qui fait fuir plusieurs compagnies aériennes orientant leurs clients vers d’autres destinations.

Il y a dans ce même lot le ministre la jeunesse et des sports qui accumule les gaffes par ses gesticulations et ses déclarations intempestives lui qui veut vendre à son tour aux marocains l’illusion d’une candidature réussie pour la coupe du monde de football 2026.Enfin pour boucler la boucle, il y a la ministre déléguée à l’environnement qui dès sa nomination a été prise en délit de conflit d’intérêt puisqu’elle est à la tête d’un cabinet conseil en développement durable ayant eu des contrats avec le département qu’elle dirige. En outre, elle trainait une autre casserole à sa nomination , à savoir de s’être rendue en Israël, un crime pour les militants du PJD, le parti qui dirige le gouvernement dont elle fat partie.

Autant dire qu’avec une telle brochette, l’ambiance sera garantie au sein de ce même gouvernement dont le chef peut désormais apprécier les exploits de cette » Dream Team  » de la Haraka.

 


Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

Jalil Nouri pour Actu-maroc.com ____________________________

Commentaires