Région de l’Oriental: les unités industrielles de Nador réalisent près de 50...

Région de l’Oriental: les unités industrielles de Nador réalisent près de 50 pc du chiffre d’affaires (enquête)

143
0
PARTAGER

La province qui compte 176 entreprises soit 48 pc des entreprises de la région de l’Oriental, confirme ainsi sa place de locomotive industrielle de la région.

Les unités de la province, prédominées par les petites et moyennes entreprises sont installées pour la majorité au sein et autour de la zone industrielle de Selouane et la zone portuaire de Beni Nsar.

A l’export, précise l’enquête, dont copie du rapport est parvenue à la MAP, la province ne participe qu’à hauteur de 12 pc des exportations industrielles de la région de l’Oriental, ce qui ne reflète pas les énormes potentialités dont regorge cette province.

Au niveau des investissements industriels, le tissu manufacturier de Nador représente plus de 41 pc du montant d’investissement industriel de la région et emploie 48 pc de la main d’Œuvre industrielle.

L’implantation des unités SONASID (production du rond à béton) et HOLCIM (fabrication de ciment) dans la Province de Nador a eu un impact positif traduit par la création de plusieurs unités dont l’activité est liée aux produits fournis par ces sociétés notamment le déroulage du fer à béton et fabrication de clous et fils machine et la Fabrication de matériaux de construction.

Le secteur industriel de la province est basé en particulier sur les industries agro-alimentaires (33,5 pc), Les industries chimiques et para chimiques (34 pc), la branche du textile et du cuir (4,5 pc) et les industries mécaniques et métallurgiques qui occupe la première place en matière de chiffre d’affaire (2,7 MMDh en 2010). Celle-ci, indique-t-on, est caractérisée par la présence de grandes entreprises telles la SONASID, la SOFRENOR mais aussi des unités de déroulage de fer à béton (7 unités), la menuiserie de l’aluminium et métallique (22 unités), les unités de fabrication mécanique (10), ainsi que deux unités de construction et de réparation navale.

La Province de Nador jouit d’une situation géographique privilégiée, ouverte sur l’Europe et le Moyen Orient sur une façade maritime importante. La Province dispose aussi d’infrastructures portuaires, aéroportuaires et ferroviaires qui lui permettent de devenir une destination à fort potentiel et peut amener de gros investissements et par conséquent favoriser la création de richesses et de postes d’emplois.

Elle a vu ces dernières années la réalisation et l’aménagement de plusieurs zones industrielles pour accompagner le développement de cette région. Il s’agit de la zone industrielle de Selouane (1ère, 2ème et 3ème tranche) réalisée dans le cadre du programme national des aménagements des zones industrielles, lancé dans les années 1980, la zone industrielle portuaire, située dans l’enceinte du Port de Béni Ansar et comptant des unités ayant un lien étroit avec l’activité du port ainsi qu’une pépinière d’entreprises dédiées aux jeunes promoteurs.

Cette Pépinière, construite sur une superficie de 20.000 m2 pour un investissement global de près de 4 MDH, compte à ce jour 55 projets et emploie plus de 250 personnes.

La vocation industrielle de la ville devra être renforcée par la création prochainement du « Parc Industriel Selouane MedEst », lequel sera dédié à l’accueil des PME/PMI dans le secteur des industries de transformation légère à forte valeur ajoutée, les industries non polluantes et générant peu de nuisance.

Cet important projet s’inscrit dans le cadre du pôle Med Est, déclinaison régionale de la stratégie Emergence et fait également partie d’un vaste programme de modernisation et de développement socio-économique de la région de l’Oriental.

 

map_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires