Région du Gharb : Présentation des premières conclusions du diagnostic stratégique du...

Région du Gharb : Présentation des premières conclusions du diagnostic stratégique du SRAT

471
0
PARTAGER

Selon une conclusion générale faite par le bureau d’études « Dirasset » au  cours d’une journée d’étude organisée par le conseil régional, la région se  trouve à un tournant décisif de son histoire et doit impérativement gérer son  territoire avec plus de cohérence et redéfinir ses cadres de référence  (économique, urbain, social, environnemental, patrimonial ..).

Le pré-diagnostic établi met l’accent sur la richesse des potentialités  naturelles de la région et le faible niveau de son développement. Il cite  notamment le taux de pauvreté dans la région (15,6 pc) qui est beaucoup plus  important que la moyenne nationale (8,9 pc), la densité de la population qui y  dépasse cinq fois la moyenne nationale avec 207 habitants au Km2 contre 42 au  niveau national et le taux d’analphabétisme élevé (47,8 pc chez la population  âgée de 10 ans et plus contre 43 pc au niveau national).

La pauvreté dans la région, indique le bureau d’études, est structurelle et  constitue une conséquence directe de la faiblesse de la productivité, donc de  l’économie.

Il  pointe du doigt notamment le secteur agricole, principale activité de  la région. Ce secteur, selon le bilan présenté, est devenu incapable de suivre  le développement au niveau national bien que la région dispose de ressources  hydriques importantes.

Par rapport à la région du sous-massa-Draa, la région du Gharb qui possède  le double des potentialités hydriques a une productivité à l’hectare inférieure  de plus de la moitié. Les responsables chargés d’élaborer le diagnostic  stratégique estiment que la région devra tirer davantage profit de son  positionnement par rapport aux territoires les plus dynamiques à l’échelle  nationale qui sont l’aire métropolitaine centrale Casablanca-Kénitra, le pôle  économique Tanger-Tétouan, disposant de l’une des plus grandes installations  portuaires, le pôle touristique et industriel Fès-Meknès constituant une  bipolarité à vocation touristique et industrielle à rayonnement national, voire  international.

Ils posent un certain nombre de questions relatives notamment à la  compétitivité de la région. Les ateliers thématiques constitués pour débattre  de ce premier pré-diagnostic ont notamment recommandé au bureau d’étude de  revoir certaines données en vue d’un diagnostic approfondi, de couvrir tous les  secteurs économiques et de prendre en considération les grands projets  programmés par l’Etat dans la  région dans les domaines agricole, commercial et  industriel.

A l’ouverture de cette journée d’étude, à laquelle ont notamment assisté le  wali de la région, gouverneur de la province de Kénitra, M. Ahmed Moussaoui,  le directeur de l’aménagement du territoire au ministère de l’Habitat, M.  Abdelouahed Fikrat, le président du conseil régional, M. Mekkii Zizi, a insisté  sur l’importance pour la région de disposer d’un schéma régional d’aménagement  du territoire pour lui permettre de mettre en place une vision stratégique pour  son développement économique et social.

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires