Remaniement ministériel en France: trois départements régaliens touchés

Remaniement ministériel en France: trois départements régaliens touchés

316
0
PARTAGER

« Avec le Premier ministre François Fillon, nous avons décidé de réorganiser les ministères qui concernent notre diplomatie et notre sécurité », a déclaré le chef de l’Etat français lors d’une allocution télévisée consacrée à la politique internationale de la France, à la lumière des changements récents dans le monde arabe.

L’actuel ministre de la Défense, « Alain Juppé, ancien Premier ministre, homme d’expérience qui a déjà exercé ses fonctions avec une réussite unanimement reconnue, sera ministre des Affaires étrangères », a annoncé M. Sarkozy.

M. Juppé retrouve ainsi un poste qu’il a déjà occupé entre 1993 et 1995. Il remplace Mme Michèle Alliot-Marie, qui a démissionné dimanche en raison d’une violente polémique sur ses voyages en Tunisie en pleine révolution et ses liens controversés avec un homme d’affaires du clan du président tunisien déchu, Ben Ali.

« Pour le remplacer au ministère de la Défense, j’ai choisi Gérard Longuet (chef du groupe parlementaire UMP au Sénat, ndlr), lui aussi homme d’expérience », a poursuivi M. Sarkozy.

« J’ai souhaité dans le même temps confier la responsabilité de ministre de l’Intérieur et de l’Immigration à Claude Guéant (Secrétaire général de l’Elysée, ndlr) qui m’a accompagné depuis neuf ans dans toutes les responsabilités que j’ai exercées, en particulier au ministère de l’Intérieur dont il connaît tous les rouages et dont il a occupé tous les postes de responsabilité », a-t-il ajouté.

« Ainsi les fonctions régaliennes de l’Etat se trouveront-elles préparées à affronter les événements à venir », notamment dans le monde arabe et « dont nul ne peut prévoir le déroulement », a assuré le président Sarkozy.

Le ministre sortant de l’Intérieur Brice Hortefeux, homme fort et ami et collaborateur de Sarkozy pendant plusieurs années, a quitté le gouvernement. Il serait, selon les observateurs, pressenti pour le poste de Conseiller politique du Chef de l’Etat.

Ce remaniement intervient alors que des voix se sont élevées contre la gestion du dossier tunisien et critiquer la défaillance de la diplomatie française dans le monde arabe.
___________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires