REMUE-MÉNAGE ET CHANGEMENTS PRÉVUS A LA TÈTE DES MÉDIAS PUBLICS

REMUE-MÉNAGE ET CHANGEMENTS PRÉVUS A LA TÈTE DES MÉDIAS PUBLICS

701
0
PARTAGER

Le mois du ramadan coïncidera cette année, si l’on en croit certaines
sources, avec de profonds bouleversements dans tous les médias publics
ainsi qu’au sein de Medi 1tv et la radio Medi1. Commençons par le
poids lourd du pole audiovisuel public et son PDG Faiçal L$aaraichi,
qui, pour des raisons de santé et sur un bilan très mitigé de quinze
années d’une gestion chaotique cèderait son fauteuil à l’actuel
directeur général de l’agence de presse officielle Map, Khalil Hachimi
qui sera confronté à une situation financière catastrophique léguée
par le premier en pleine phase d’ouverture du chantier hypothétique du
passage du pays au tout numérique.

En conséquence pour l’agence Map; c’est l’ancien ministre de
l’éducation nationale ; Ahmed Akhchichen; un proche du conseiller
royal El Himma; qui en prendra les commandes pour procéder à une
énième tentative d’en faire un outil professionnel et financièrement
viable après des années de bricolage; surtout les dernières.

A 2 M, sont annoncés les départs du directeur général Salim Cheikh et
de la responsable de l’information Samira Sitail; le premier cédant sa
place à l’actuel PDG de la radio Médi1;Hassan Khayr qui; lui; cèderait
sa place à l’actuel directeur de l’information du groupe Maroc-Soir
qui avait occupé cette m$eme fonction dans la station tangéroise.

Toujours à Tanger; le patron de Médi1 tv qui a accumulé les
contre-performances pourrait également partir pour laisser le poste au
profit de l’ancien directeur du CCM et 2 M ; Nouredine Sail; parti
pourtant à la retraite. Une opération de chaise musicales en quelque
sorte; sans originalité ni stratégie pour le futur.

Commentaires