Rémy Cointreau: ventes décevantes

Rémy Cointreau: ventes décevantes

188
0
PARTAGER

Le numéro deux français des spiritueux derrière Pernod Ricard a vu ses ventes progresser de 12,4% à 908,1 millions d’euros pour son exercice clos le 31 mars, un chiffre légèrement inférieur aux attentes des analystes interrogés par Reuters qui tablaient en moyenne sur 910 millions d’euros.

Sa croissance organique a ralenti à 6,4% (contre 10,5% au troisième trimestre et 12% au cours de l’exercice précédent), plombée par la chute de ses ventes de Metaxa, affectées par la crise grecque, et par un recul des ventes de 5,8% en données comparables au quatrième trimestre (à 213,2 millions d’euros).

Le propriétaire du cognac Rémy Martin, de la liqueur Cointreau ou du brandy St-Rémy avait averti, fin janvier, que ses ventes du quatrième trimestre seraient ralenties, compte tenu d’un comparatif difficile, et de l’impact calendaire d’un nouvel an chinois 2011 plus précoce qu’en 2010.

Toutes les divisions du groupe ont souffert au quatrième trimestre, y compris le cognac (-4%). Les liqueurs et spiritueux ont reculé de 7% et les champagnes, dont le groupe négocie la vente actuellement, ont chuté de 15%.

Sur l’ensemble de l’année, les ventes de cognac (50% du chiffre d’affaires), tirée par la consommation asiatique et les flux touristiques, ont grimpé de 12% en données comparables, tandis que celles des liqueurs et spiritueux ont baissé de 3,7% et que celles des champagnes ont progressé de 4,6%.

Malgré ce ralentissement, le groupe confirme prévoir une « solide » progression de son résultat opérationnel courant 2010-2011 ainsi qu’une forte réduction de son endettement financier.

Rémy Cointreau ne donne aucune indication sur l’évolution des discussions en cours avec le groupe EPI (Société européenne de participations industrielles), avec qui il est entré en nogociations exclusives pour la vente de ses marques de champagne Piper-Heidsieck et Charles Heidsieck, déficitaires.

Le titre recule de 2,2% à la Bourse de Paris après cinq minutes de transactions à 53,51 euros Paris jeudi, signant une hausse de 1,06% depuis janvier et surperformant l’indice européen de l’agroalimentaire qui recule de 1,7% sur la période.

__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires