Rencontre à Casablanca sur l’éducation démocratique et les réformes dans le monde...

Rencontre à Casablanca sur l’éducation démocratique et les réformes dans le monde arabe

163
0
PARTAGER

En ouverture de cette rencontre, M. Abdelali Mastour, président dudit Forum, a souligné que toutes les institutions d’éducation scolaire et sociale doivent élaborer leurs programmes sur la base des principes démocratiques pour enraciner la culture et les valeurs démocratiques comme des valeurs sociétales communes.

Les efforts déployés, selon lui, dans la région arabe pour éduquer et former ont donné leurs fruits et les populations ont fait preuve d’une prise de conscience et d’un attachement à la démocratie.

Ceci  »traduit le dynamisme de la société civile et des médias et l’action qu’ils ont accomplie dans ce domaine » ainsi que l’importance de la mission éducative et de sensibilisation sur l’éducation démocratique, a-t-il ajouté.

L’éducation est un point d’accès fondamental pour la qualification des acteurs et pour acquérir les concepts, les composantes de la démocratie et pour leur enracinement social et leur attachement aux valeurs de la citoyenneté et de l’humanité, a-t-il souligné.

Pour sa part, M. Azzinabi Ahmed Taoufiq, du CNDH, a fait savoir que cette rencontre est un nouveau jalon dans le processus d’enracinement des principes de droits de l’homme et une opportunité pour discuter sur ce qui a été réalisé dans ce domaine.

Il a par la suite décliné les grandes lignes du Plan d’action national en matière de démocratie et des droits de l’homme, évoquant notamment le processus d’élaboration de cette stratégie qui s’inscrit dans le cadre des réformes entreprises au Maroc ou encore les instruments de travail comme les discussions publiques, les groupes de travail thématique et le recours aux expériences et expertises étrangères.

Il a précisé que les axes stratégiques concernent notamment la gouvernance et la démocratie avec pour objectifs le renforcement de la participation politique et la promotion des institutions élues, l’égalité des chances, la rationalisation de la gouvernance territoriale et de la gouvernance sécuritaire.

Le volet relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et environnementaux concerne la mise en place d’une structure éducative confortant la citoyenneté, l’égalité et le développement durable et la promotion de la culture, de la santé, du travail, du logement et de l’environnement.

L’axe ayant trait à la protection des droits catégoriels porte sur le renforcement des droits de l’enfant, des personnes en situation d’handicap, des personnes âgées, des immigrés et des réfugiés.

Le dernier volet intéressant le cadre institutionnel et juridique vise le renforcement et la protection des droits de la femme, la préservation du droit à la liberté d’expression et à l’information, le droit à manifester ainsi que le renforcement de la protection constitutionnelle et juridique des droits de l’homme.

Le Dr Salah Eddine Jourchi devait, pour sa part, disserter sur le thème de l’éducation démocratique dans le monde arabe et la réforme démocratique en revenant sur les expériences vécues dans ce sens par les pays de cette région du monde.

Cette rencontre a été initiée en marge d’une session de formation qui s’inscrit dans le cadre d’un travail sur la démocratie et l’éducation civique dans cinq pays arabes dont le Maroc.

Ce projet, monté par le Forum de la Citoyenneté avec la collaboration du Centre d’étude sur l’Islam et la démocratie (Washington) et le Fonds des Nations Unies pour la démocratie, vise à renforcer les valeurs démocratiques et à encourager la participation dans la gestion des affaires publiques.

Quatre sessions de formation sur les techniques et instruments de l’éducation démocratique sont programmées dans le cadre de ce projet au profit de la société civile, des enseignants, des médias et des Mourchidines.

 

 

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires