Rencontre à Kénitra entre l’Agence de développement social et l’université Ibn Tofail

Rencontre à Kénitra entre l’Agence de développement social et l’université Ibn Tofail

202
0
PARTAGER

Au cours de cette rencontre, le président de l’université Ibn Tofail, Abderrahmane Tenkoul, a insisté sur l’importance de redynamiser la convention de partenariat signée entre l’université et l’ADS et définir les horizons de cette coopération pour lui permettre d’évoluer.

M. Tenkoul a expliqué que son établissement a fait des choix stratégiques portant sur le développement des filières de formation fondamentales et des formations qualifiantes. L’objectif principal de l’université, a-t-il ajouté, est la mise en place et le renforcement des actions qui entrent dans le cadre des choix stratégiques du pays.

Il a exprimé aussi le souci de l’université d’accompagner l’évolution que connait la région du Gharb-Chrarda-Bni-Hssen, qui ambitionne de devenir une grande zone industrielle avec la création de la zone industrielle intégrée de Kénitra.

De son côté le directeur de l’ADS Mohammed Najib Guedira, a rappelé que l’ADS a conclu des conventions de partenariat avec l’ensemble des universités marocaines pour leur permettre de jouer leur rôle dans le domaine social et en matière de développement.

M. Guedira a en outre fait savoir que l’ADS a changé de stratégie pour porter ses efforts sur le renforcement des capacités humaines. Cette stratégie, a-t-il dit, trend à faire de l’agence un instrument pour la mise à niveau de la stratégie en matière du développement social et la lutte contre la pauvreté et la vulnérabilité.

Après 2005, l’agence, a-t-il ajouté, a orienté son action pour accompagner la dynamique locale en partenariat avec la société civile et les assemblées élues, axant son intervention sur le renforcement des capacités, l’insertion sociale par l’économie et l’appui local aux programmes sociaux nationaux.

Revenant sur la convention de partenariat avec l’université Ibn Tofail, la coordinatrice régionale de l’ADS, Bouchra Taoufik, a indiqué que celle-ci porte sur trois axes : la formation continue, la recherche en matière de développement et la communication et la sensibilisation.

Au niveau de la région du Gharb-Chrarda-Bni-Hssen, Bouchra Taoufik a indiqué que 110 projets dont 50 pc générateurs de revenu, ont été financés par l’ADS pour une valeur globale de 30 millions de dirhams. 43 pc de ces projets se trouvent dans la province de Kénitra, 36 pc dans à Sidi Kacem et 21 pc à Sidi Slimane.

MAP___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

Commentaires