Rencontre avec le tourisme géologique : Midelt, « l’aventure minérale »

Rencontre avec le tourisme géologique : Midelt, « l’aventure minérale »

1235
0
PARTAGER

C’est justement pour découvrir les minerais  et les pierres précieuses de la région que 128 amateurs, passionnés, experts et collectionneurs venus des Etats-Unis, d’Europe et même d’Australie se sont retrouvés à Midelt du 1er au 11 novembre, le temps d’une « véritable aventure minérale ». Rencontre.

C’est à l’invitation de l’Association marocaine des vendeurs de minerais dont le président n’est autre que M. Rachid Adnane que Mindat a organisé cette « aventure minérale » du 1er au 11 novembre  à Midelt, mais également dans les environs.

Mindat. org est le plus grand réseau mondial pour les minerais et la localité.

Rachid Adnane, président du Conseil municipal de Midelt, député de Midelt et président de l’Association marocaine des vendeurs de minerais nous assure que : « La tenue de cette aventure minérale à Midelt est une véritable reconnaissance mondiale de la richesse minéralogique  de notre  région et de la très grande qualité et diversité de nos produits ».

Au coeur du moyen Atlas, entre Meknes et Errachidia se situe Midelt .

Au coeur du moyen Atlas, entre Meknes et Errachidia se situe Midelt Cette petite ville au grand coeur est depuis longtemps un grand centre agricole basé sur l’exploitation des pommiers , la ville est entourée par plusieurs villages agricoles , touristiques et des sites d’exploitation minérale. De plus, cette ville est très riche par les gisements de pierres fossiles de toutes sortes et ont donné naissance à une activité économique florissante, mais qui gagnerait à être organisée pour bénéficier au plus grand nombre.  Malgré son climat dur, Midelt est une terre fertile et généreuse ; elle est connue depuis longtemps par sa richesse minérale qui été exploitée jusqu’aux années 80, mais actuellement seule l’extraction des roches précieuses tel que la »Vanadinite  » domine l’activité des habitants de la région surtout à Ahouli et Mibladen. Le nom de Midelt est lié depuis plusieurs années aux pommes . Cette petite ville occupe, au niveau national, la première place dans la production de ce fruit, tant sur le plan quantité, que sur le plan de la qualité. La région produit également un grand nombre de variétés de pommes.

Le mousem des pommes et une fête célébré chaque années au mois d’octobre, c’est une occasion pour la commercialisation et la publicité de ces produits et aussi le moment pour ce rencontrer et découvrir la beauté et le charme de cette région. Sur la route de Tafilalet, Midelt est une région touristique riche de sa bonne nature montagnarde et de ses habitants au naturel très accueillant. Midelt a un site touristique d’une beauté extraordinaire. Il s’appelle Jaafer et offre une magnifique vue au pied de Jbel El Ayachi . C’est un pole touristique connu par les visiteurs de la région depuis longtemps

Il y a d ‘autres places plus belles et merveilleuses mais qui n’ont pas une très grande réputation comme les sites de Jaâfer et Ahouli. Il existe aussi d’autre places qui ne sont pas encore découvertes par le grand public, des places qui sont vraiment très grandes et magnifiques. C’est la nature montagnarde à l’état pur comme Ait Ben Azou, Bertat, Ain Zriuila et Sidi-Said. C’est toute la beauté et la magie du Moyen Atlas que l’on retrouve dans ces localités, accueillantes et charmeuses. La majesté des cédres, les odeurs des arbres fruitiers et les mille et une senteur de la flore locale sont autant d’éblouissements qui excitent tous les sens des visiteurs. Midelt, c’est aussi la limite de deux mondes.

Pour planter le décor, c’est devant le majestueux  mont El Ayachi que nous sommes, dans une nature époustouflante et magique, dans un endroit où la sérénité qu’apporte le silence se mêle aux senteurs qui émanent de la vallée des pommes. Cette région est un torrent  d’émotions et un feu-d’artifice qui touche tous les sens tellement le terroir imprime son parfum, et tant la terre est généreuse quoique n’ayant pas encore livré tous les secrets et les mystères qu’elle abrite en ses fonds et tréfonds. Mary, Australienne, la cinquantaine, raconte ainsi son escapade à Midelt : « Pour l’amour des minerais et la passion des pierres nous sommes toujours prêts à aller jusqu’au bout  du monde pour découvrir de nouvelles « perles », des pièces races. Mais il faut dire qu’au-delà des roches et de la symbolique de cette  terre qui nous abrite, il y a des liens qui se créent, des ponts qui se font  entre les peuples et plus nous piochons dans les fonds géologiques, plus nous nous rapprochons les uns des autres dans une humanité où nous sommes tous frères ou, du moins, un peu cousins, au-delà des frontières de langue, de race, de culture ou   de religion… Rien que pour cela, le voyage  vaut mille fois le détour ».
D’un côté, le Moyen Atlas et de l’autre, le Tafilalet

Cette aventure minérale a pris son départ de Marrakech le 1er novembre, où les 128 membres de Mindat se sont donné rendez-vous en compagnie de leurs hôtes marocains de l’Association marocaine  des vendeurs de minerais et ont pris le chemin de Sidi Rahal et ses carrières le temps d’une escapade. Première étape de l’aventure minérale, Sidi Rahal, offre l’occasion  de visiter les carrières de Basalt Triassique  et découvrir les Agathes  réputées de la localité.

Le 2 novembre, le groupe a pris la route vers Ouarzazate en passant par le Haut Atlas et le col du Tichka. Sur place, une excursion  a été organisée à la célèbre Kasbah de Taourirte. Le 3 novembre, l’aventure prend la direction de Bouazzer, Aghbar, Oumlil Agoudal et Aït Ahman.

Bouazzer est la localité la plus réputée au monde pour ses minerais en  cobalt-arsenic-silver et surtout pour les 220 variétés et genres qu’on trouve dans ses environs.

Bouazzer produit également l’une des plus belles Erythrites, roselites et   Beta-Roselite dans le monde.

L’étape du 4 novembre a fait  escale à Alnif, une localité fossile réputée pour sa spécialité en trilobites, surtout à Jbel Issimour.

Le 5 novembre, les « aventuriers du minerai » se sont rendus à Taouz en passant par les dunes d’Erg Chebbi, une étape très poussiéreuse où ils ont visité plusieurs mines et cavernes afin de vivre l’émotion d’extractions in situ et in visu surtout. Le 6 novembre, la caravane s’est arrêtée à Jorf avant de rejoindre Midelt pour assister à la conférence de Mindat du 7 au 11 novembre.

Cette dernière se tient  pour la première fois, d’une manière  exclusive et exceptionnelle, en Afrique et comme relevé, cela constitue une grande fierté pour les organisateurs marocains.

La visite du Musée Taddart a été l’un des moments forts de cette conférence.

Construit en 1883, ce musée se trouve à 5 km à l’entrée de Midelt en venant  d’Azrou à proximité  de l’hôtel  du même nom.

Ce musée est une œuvre privée qui regroupe une collection familiale des frères Adnane et présente des minerais en tous genres,  des pierres et galets de très grande qualité, ainsi que des bijoux berbères,  de l’orfèvrerie ainsi que tout un éventail d’objets de décoration construits à partir de minerais. Le coup de foudre est garanti et l’émerveillement des sens assuré tant ce musée est une véritable symphonie de couleurs,  de matériaux et de savoir-faire dans un feu d’artifice qui éblouit les visiteurs.

On vous épargne au passage les noms scientifiques très compliqués des minerais et des pierres tant cela est une terre inconnue pour les profanes et juste un langage courant  pour les paléontologues et experts en minerais. Finalement,  l’après-midi, une visite est organisée au village Mibladen, véritable Mecque du minerai et des pierres à Midelt et endroit privilégié où les artisans se surpassent en génie et en créativité afin de travailler les minerais et d’en faire des œuvres d’art.

Lorsqu’on regarde la passion et l’amour de ces gens venus des quatre coins du monde,  qui ont parcouru des dizaines de milliers de kilomètres et qui sont prêts à débourser des dizaines de milliers de dollars afin de gratifier leur collection de pièces rares et authentiques, on ne peut que déplorer le fait que cette richesse demeure étrangement méconnue de nous autres Marocains.

Incontestablement, il y a une niche à « explorer » et des pistes à investir pour le tourisme géologique tant la région de Midelt offre d’immenses  opportunités en matière de randonnées, d’expéditions scientifiques et culturelles et découvertes du terroir et du savoir-faire local.

Hafid FASSI FIHRI pour actu-maroc.com  _____________

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires