Maison A la une RENCONTRE CRUCIALE A LISBONNE CE MARDI SUR LE SAHARA

RENCONTRE CRUCIALE A LISBONNE CE MARDI SUR LE SAHARA

688
0
PARTAGER
Le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita part confiant au Portugal, flanqué du représentant du Maroc à l’ONU, Omar Hilale et les deux présidents des régions sahariennes de Laayoune -Sakia El hamra et Dakhla Ouef Eddahab, pour y rencontrer à Lisbonne, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’Onu, l’allemand Horst Kohler, qui a déjà noté les points de vue des séparatistes du Polisario et de l’Algérie par la voix de son ministre des affaires étrangères, l’inénarrable, Abdelkader Messahel. Ces deux parties ont répété à l’envie, ce que la communauté internationale a déjà refusé, l’organisation d’un référendum d’autodétermination et des conditions loufoques qui n’ont guère étonné l’émissaire d’Antonio Guitteres.
Le Maroc part à cette rencontre un peu désarçonné et en posture délicate après le verdict de la cour européenne de justice sur le non renouvellement d’un accord de pêche avec le royaume incluant les eaux des provinces sahariennes sous prétexte qu’il s’agit d’un territoire disputé.
Cette nouvelle donne n’est pas susceptible, malgré tout, de changer le rapport de force au détriment de la position marocaine dans sa défense de l’intégrité de son Sahara , ni de l’infléchir par des pressions en raison de cette conjoncture complexifiée par la justice européenne mais non par Bruxelles, il faut le préciser. Les pourparlers de Lisbonne devraient se limiter à la journée de ce mardi, le Maroc ne pouvant proposer moins que e la communauté internationale a déjà accepté et encouragé, à savoir le plan d’autonomie et rien d’autre.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires