PARTAGER

En Côte d’ivoire depuis dimanche pour une visite d’amitié et de travail et pour sa participation au sommet qui doit réunir mercredi 29 novembre les chefs d’états d’Europe et d’Afrique, le roi Mohammed VI pourrait bien avoir des entretiens en marge de ce sommet avec un certain nombre d’entre eux, notamment le président français, Emmanuel Macron, appelé à se rendre en Algérie dans les prochains jours, pour évoquer le dossier du Sahara.

Si la France a rappelé à maintes reprises son attachement et son soutien au plan d’autonomie proposé par le royaume pour résoudre la crise, elle reste ouverte à toute initiative susceptible de résoudre la crise, comme elle place beaucoup d’espoirs dans la mission du nouvel envoyé spécial de l’ONU , Horst Kohler, qui se dit encouragé par les premières impressions recueillies au cours de sa récente et première tournée dans la région.

Le président Emmanuel Macron qui doit également se rendre au Maroc au début de l’année prochaine aura à cœur d’aborder avec le souverain, les résultats très positifs de la réunion de haut niveau entre le gouvernement marocain et son homologue français qui vient de se tenir lors de la visite de deux jours effectuée à Rabat par le premier ministre français Édouard Philippe, la première depuis l’arrivée de Macron à l’Élysée.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires