PARTAGER

La rencontre sur Facebook et la promesse d’une vie meilleure a basculé en véritable cauchemar pour une jeune femme originaire du Nicaragua. Selon la police, la victime a été frappée, violée et séquestrée pendant près d’un an dans un placard avant d’être sauvée jeudi dans la ville de Richmond par la police de San Francisco (Californie).

Deux personnes qui vivaient dans la maison où cette femme était retenue captive ont été arrêtées par les policiers.

Selon l’antenne de CBS à San Francisco, la jeune femme était venue aux Etats-Unis après avoir fait connaissance avec un homme âgé de 35 ans sur Facebook. Au fil des semaines, l’homme avait gagné sa confiance. Mieux, il lui avait promis de l’héberger et de lui trouver un travail si elle venait le rejoindre aux Etats-Unis. Mais une fois arrivée sur le sol américain, le piège s’est refermé pour cette nicaraguayenne.

Selon la police, la jeune femme a été victime de violences et violée quotidiennement. Elle a également été obligée de vivre cachée dans un placard. Une version toutefois contestée par une voisine selon la chaîne CBS : «Je ne crois pas qu’elle était retenue contre sa volonté car le propriétaire de la maison partait tous les jours travailler au petit matin. Elle on la voyait régulièrement faire le ménage dans la maison. Elle aurait pu s’enfuir quand elle voulait.»

Commentaires