PARTAGER

Comme annoncé, le Maroc repassera à l’heure d’hiver cette nuit de samedi 28 à dimanche 29 octobre à trois heures du matin, soit une heure en moins sur les cadrans.

Nous reviendrons ainsi à l’horaire GMT, après un long tunnel d’été, GMT plus une heure avec autant d’inconvénients que d’avantages et avec autant de citoyens favorables à es changements d’horaires que d’opposants à cette gymnastique saisonnière annuelle. Il faudra donc attendre le mois de mai prochain et l’évènement du mois de ramadan pour revenir au réglage des montres et aux perturbations de toutes sortes qui gonflent les rangs des adversaires des changements d’horaire. Il ne reste plus qu’une seule solution pour mettre tout le monde d’accord, mener une étude et en divulguer les résultats de manière simplifiée afin d’expliquer aux marocains tous les bénéfices tirés de ces changements d’horaires, comme cela a été réalisé dans les pays européens qui ont tenu à expliquer que ce choix devait être démocratique et non pas imposé pour d’obscures raisons administratives. Car beaucoup de marocains continuent de croire dur comme fer que le recours aux changements d’horaires durant l’année n’est pas destiné à faire des économies d’énergie, mais plutôt à servir les intérêts de puissants groupes financiers.

 

La Rédaction

Commentaires