RETROSPECTIVE 2010/LE PANORAMA D’ACTU-MAROC: CE MAROC QU’ON AIME EN QUELQUES POINTS

RETROSPECTIVE 2010/LE PANORAMA D’ACTU-MAROC: CE MAROC QU’ON AIME EN QUELQUES POINTS

280
0
PARTAGER

UN PAYS SÛR : Inutile de faire un récapitulatif exhaustif de la lutte menée inlassablement  contre les cellules terroristes et qui continue de donner ses fruits avec la récente arrestation de dangereux apprentis-terroristes qui opéraient sur le net à des fins de déstabilisation et en vue d’inciter à distance à des actes terroristes aussi bien au Maroc qu’à l’étranger. Dans le sud, nos vaillants soldats nous épargnent les incursions du Polisario et  de contrebandiers issus de ses rangs qui ont rejoint les extrémistes  islamistes qui sévissent au sud du Sahara et au Sahel avec les dégâts que l’on connait.

UN PAYS ATTRAYANT : En cette période de fêtes de fin d’année , il est réconfortant qu’une ville comme Marrakech fait le plein de touristes lambada mais également de sommités mondiales de la politique , de la finance, de la culture et du sport. Le président Sarkozy et son épouse, le patron de la banque mondiale Dominique Strauss-Kahn et la sienne, la célèbre Anne Sinclair, l’ancienne star des podiums de mode, Naomi Campbell, de grands chanteurs et d’illustres couturiers ainsi qu’une belle brochette d’acteurs de renom et des sportifs de premier plan qui tous, œuvrent en faveur de l’image du Maroc de par le monde.

UNE DIPLOMATIE INTELLIGENTE : Tout le long de cette année qui s’achève, la diplomatie marocaine était sur tous les fronts : La question du Sahara, les relations avec l’Europe et le Statut Avancé, le monde arabe, le développement es relations avec l’Afrique, la consolidation  des relations avec les grandes puissances et l’ONU dans un climat des plus sereins….Autant de dossiers qui enregistrent des avancées importantes basées sur le respect  mutuel et la considération pour le Maroc et son rôle de par le monde.

UN JARDIN POUR LES INVESTISSEURS ETRANGERS : Bourse, Renault dans un projet de construction gigantesque dans le nord, grands chantiers comme le TGV et les projets touristiques du plan Azur, Off-Shoring, Outsourcing…Une confiance méritée et un accueil favorable pour ces grands investisseurs mondiaux qui savent apprécier les avantages compétitifs exceptionnels du Maroc. Un véritable eldorado.

CES GRANDS AMBASSADEURS DU MAROC : Ecrivains, universitaires, médecins, peintres, sportifs, créatifs, couturiers , ils sont des dizaines de milliers à tracer les empreintes du Maroc de par le monde grâce à leurs talents respectifs et à  leur mérite qui leur vaut respect et estime dans les pays d’accueil. Hommage à tous ces ambassadeurs de l’ombre.

MAROCAINS SUR FACEBOOK : Tout à fait incroyable ce chiffre de plusieurs millions d’internautes marocains réunis au sein du réseau social planétaire Face book. Pas toujours connectés pour le fun, les jeux et les sujets légers, ils ont su s’approprier ce formidable outil pour en faire la plate-forme de mobilisation en faveur d’actions citoyennes. Des opérations de grande envergure qui donnent la véritable dimension de l’engagement de jeunes et moins jeunes en faveur de causes nobles.

LES GRANDS CHANTIERS : initiés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI  depuis son accession au trône. Moteurs de croissance, création d’emplois par centaines de milliers, image à l’international  d’un Maroc émergent , dynamique et créatif, un vrai projet de règne.

LE PROJET DE REGIONALISATION : il constitue à son tour un projet de règne, avec une vision moderniste et avant-gardiste en matière de gouvernance et de découpage territoriale avec à l’horizon une autonomie responsabilisant ces nouvelles régions. Encore un chantier d’avenir.

 

LE MAROC QU’ON AIME MOINS

Les chamailleries et luttes pour le pouvoir et les portefeuilles ministériels au sein d’une classe politique timorée que la jeunesse laisse indifférente.

Un parlement gangréné par l’absentéisme, le manque de civisme et le pouvoir de l’argent  dont le sale issue des bourses de la drogue.

L’argent sale justement : il impose sa présence partout, dans les sphères économiques et financières
L’incompétence, l’irresponsabilité, l’abus et le non-respect des citoyens au sein de l’administration publique.

Une corruption galopante et généralisée que le conseil créé pour l’éradiquer ne fera pas grand-chose tant que les citoyens ne connaitront pas leurs droits et leurs devoirs.

Le chômage reste un fardeau pour les gouvernements successifs  de ses dix dernières années et bien avant.

Les disparités sociales : toujours aussi grandes avec les risques sérieux que cela induirait.

L’analphabétisme, la déscolarisation et l’acculturation des jeunes, un lourd fardeau à trainer encore.

L’esclavagisme moderne de l’exploitation honteuse de petites bonnes sans défense , battues  et affamées, avec une loi qui demeure inefficace car peu coercitive.

Le phénomène insupportable de la mendicité dans toutes ses techniques de compassion.

La poussée immobilière envahissante dans les villes touristiques qui a fait des dégâts sociaux, parallèlement la politique du logement social n’a pas atteint tous ses objectifs et les bidonvilles restent des plaies béantes.

La pollution : les sacs noirs continuent de défigurer nos paysages. Malgré la nouvelle loi, il faudra 20 ans pour  effacer les  dégâts de ce fléau.

Un parc automobile vétuste et des moyens de transport déglingués.

La délinquance, les agressions, les vols à l’arrachée, à la tire ou à l’étalage hantent toujours la population au grand bonheur des sociétés de sécurité. Alcool, prostitution, drogue et psychotropes font des ravages et ont coût social considérable. La sécurité des citoyens demandent plus de moyens…

 

 

Commentaires