Réunion à Kénitra de la commission régionale de la femme

Réunion à Kénitra de la commission régionale de la femme

182
0
PARTAGER

Au début de la réunion, M. Merzougui a expliqué que l’objectif principal de cette première réunion est de dynamiser le plan national de lutte contre la violence faite aux femmes et aux enfants pour leur assurer la protection judicaire nécessaire et préserver leur dignité.

Il a, à cette occasion, souligné que le phénomène de la violence contre les femmes a pris des proportions alarmantes, citant à ce sujet les résultats de l’enquête menée par le Haut Commissariat au Plan (HCP) sur l’ensemble du territoire marocain, entre 2009 et 2010.

L’enquête a porté sur un échantillon de 8300 femmes âgées entre 18 et 64 ans. Selon les chiffres du HCP, a indiqué M. Merzougui, 6 millions de femmes sur une population de 9,5 millions, soit 62,8 pc, ont été victimes d’un acte de violence, sous une forme ou une autre, durant les douze mois précédant l’enquête. 3,8 millions de femmes violentées vivent en milieu urbain et 2,2 millions en milieu rural.

Ces formes de violences sont psychologiques, physiques, sexuelles et économiques, a-t-il dit. De toutes ces formes, les violences psychologique et physique sont les plus fréquentes, a-t-il ajouté.

Les actes de violence sont plus fréquents dans le contexte conjugal. 55 pc des victimes, soit 3,7 millions de femmes, a-t-il expliqué, ont été violentées par leurs maris.

Les femmes divorcées sont trois fois plus victimes de violences sexuelles que les femmes célibataires, a-t-il dit. Il faut, a indiqué M. Merzougui, lutter contre toutes les formes de violence contre les femmes et les enfants.

Un tel combat, a-t-il insisté, ne peut réussir qu’avec la persévérance et conjugaison des efforts toutes les composantes des commissions concernées par le phénomène. La prochaine réunion de la commission a été fixée pour le mois de juillet prochain.

Commentaires