Réunion à Rabat de la commission chargée du partenariat CCDH-Ministère de l’Emploi...

Réunion à Rabat de la commission chargée du partenariat CCDH-Ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle

316
0
PARTAGER

Lors de cette réunion, le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, M. Jamal Rhmani, s’est attardé sur le bilan positif du partenariat entre le CCDH et son département en 2010, évoquant, à cet égard, les activités relatives à la formation des cadres du ministère, des membres des coordinations locales pour réparer les préjudices communautaires dans le domaine de la gestion, de l’élaboration des projets. Ainsi, trois sessions de formation ont été organisées au profit de près de 90 personnes.

Dans le cadre de la promotion du travail et de l’emploi, M. Rhmani a mis l’accent sur l’ouverture de nouveaux bureaux de l’agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), le renforcement des services assurés par l’Agence aux ayants droits des victimes des violations passées des droits de l’Homme pour permettre aux candidats de bénéficier de stages à dans certains établissements dans le but de leur permettre d’acquérir l’expérience requise pour accéder au monde de l’emploi.

Concernant la protection sociale, grâce au guichet unique chargé par la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) de la mission du traitement des dossiers des victimes des violations passées, les frais se sont chiffrés à 12 millions 300 mille dirhams, a-t-il ajouté.

Parallèlement, le ministère a veillé à assurer un suivi des questions d’intérêt commun avec le CCDH, notamment celles relatives aux engagements du Maroc à propos de la mise en oeuvre de quelques conventions internationales portant sur les droits des personnes en situation de handicap ou sur les droits de l’Homme, a poursuivi M. Rhmani.

De son côté, le président du CCDH, M. Ahmed Herzenni a loué les réalisations accomplies dans le cadre du programme d’action pour l’année 2010:

l’inauguration de plusieurs réalisations dont des projets aux régions concernées par le programme de réparation communautaire qui contribueront à la promotion des droits socio-économiques des personnes originaires des régions précitées.

Il a estimé que cette réunion constitue l’occasion pour valoriser le travail commun effectué par le CCDH et le ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle et de renforcer davantage le partenariat entre les deux parties.

Au cours de cette réunion, il a été procédé, par ailleurs, à la présentation du plan d’action commun pour l’année 2011. Ce plan s’articule autour de plusieurs axes à savoir la formation, les projets, les unités mobiles de formation, la formation progressive, la promotion du travail, l’organisation de colloques, de forums, la communication.

S’agissant de la formation, le programme de 2011 prévoit l’organisation de sessions de formation dans le domaine de la promotion des droits de l’Homme au profit des cadres du ministère, d’autres sessions pour former les membres des coordinations locales : des formation à l' »approche des droits de l’Homme », aux « techniques de gestion des projets », « aux mécanismes de plaidoirie »

Concernant la généralisation des projets aux régions concernées par le programme de réparation communautaire, il a été décidé la création de centres de formation professionnelle à Takalfat (province d’Azilal), à Lakbab (Khénifra), Oulmès (Khemisset), Beni Hdifa (Al Hoceima), Beni Chiker (Nador).

Le programme d’action 2011 prévoit, aussi, la promotion du travail, l’ouverture de nouvelles agences dans les régions concernées par le programme de réparation communautaire, l’encadrement de projets générateurs de revenus, l’augmentation du nombre de bénéficiaires du programme Moukawalati, l’organisation de rencontres régionales avec les associations porteuses de projets dans le cadre de la coordination avec les bureaux régionaux.

A propos des colloques et des forums, il a été décidé l’organisation d’un colloque national axé sur les droits syndicaux (24 février courant), d’un colloque national sur les droits socio-économiques (décembre prochain).

Le CCDH et le ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle ont signé, en juin 2008, une convention de partenariat et de coopération relative à la mise en oeuvre de la réparation individuelle et communautaire.

Conformément à cette convention, le ministère contribuera à la mise en oeuvre des programmes de réparation individuelle et communautaire en s’engageant à faciliter l’accès des victimes et leurs ayants droit à la formation professionnelle et à la formation continue.

En vertu de cet accord, ce département veillera aussi à faciliter l’accès de ces victimes aux services de l’agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences ainsi qu’aux autres institutions publiques sous tutelle du ministère, et à donner la priorité aux régions concernées par le programme de réparation communautaire dans ses projets d’investissement.

La rencontre a été marquée par la signature par MM. Rhmani et Herzenni d’une circulaire conjointe appelant les services extérieurs du ministère, les établissements qui en relève ainsi que les bureaux régionaux du conseil, à adhérer pleinement au partenariat eu égard au rôle qu’ils doivent assumer au niveau local dans l’application des programmes annuels tracés au niveau central pour activer les clauses de la convention de partenariat.

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires