Réunion au Maroc du groupe spécial de la Conférence ministérielle africaine sur...

Réunion au Maroc du groupe spécial de la Conférence ministérielle africaine sur la météorologie

143
0
PARTAGER

M. Mokssit a représenté le Maroc à la première réunion du Bureau de la Conférence des ministres africains en charge de la météorologie, qui a eu lieu cette semaine à Nairobi, pour favoriser le développement de la météorologie et de ses applications dans le Continent africain.

« Lors de cette réunion, la participants se sont mis d’accord sur les termes de références du groupe spécial +Task Force+ et ont accueilli favorablement la proposition du Maroc d’abriter la prochaine réunion du groupe », a-t-il affirmé dans une déclaration à la MAP.

« La rencontre de Nairobi a également permis au Maroc de mieux cerner les textes qui vont être soumis à la prochaine réunion du Bureau de la Conférence ministérielle africaine sur la météorologie qui aura lieu en juin prochain à Genève », a indiqué M. Mokssit , notant que les membres du Bureau ont à cette occasion adopté le Règlement intérieur de l’AMCOMET et délégué le Secrétariat à l’Organisation Mondiale de la Météorologie (OMM).

La première réunion du Bureau a notamment pour objectifs de fournir des directives pour la préparation de la stratégie africaine en matière de météorologie, de définir un cadre pour la stratégie de mobilisation des ressources destinées au processus de l’AMCOMET, de décider du pays hôte de la première session de la Conférence et de renforcer le Secrétariat de l’AMCOMET à Genève et à Nairobi.

Lors de sa première réunion, la Conférence ministérielle africaine sur la météorologie a constitué une équipe spéciale composée des cinq membres du Bureau et de cinq membres supplémentaires représentant les cinq sous-régions africaines. L’équipe a été chargée de définir le cadre institutionnel et les dispositions internes de l’AMCOMET, avec le concours de l’OMM qui hébergera son Secrétariat et de l’Union africaine.

Elle devra également élaborer une stratégie africaine en matière de météorologie pour intensifier la coopération entre les pays africains et permettre le renforcement des capacités des Services météorologiques nationaux, ainsi que des centres climatologiques régionaux et sous-régionaux établis en Afrique, dans le souci de répondre aux besoins des gouvernements et de la société en matière d’informations et de services météorologiques et climatologiques.

L’équipe spéciale de la Conférence ministérielle africaine sur la météorologie est composée du président du Bureau (Kenya), de trois vice-présidents (Mali, Zimbabwe, Congo) et de six Rapporteurs (Maroc, Algérie, Ghana, Cameroun, Ouganda et Zambie).

La Conférence avait également adopté la Déclaration de Nairobi qui définit une stratégie visant à faire face aux menaces croissantes que la variabilité du climat et le changement climatique font peser sur le développement du continent.

La Déclaration a instauré la Conférence ministérielle africaine sur la météorologie qui se réunira tous les deux ans, afin de favoriser le développement de la météorologie et de ses applications sur le continent. Elle aura une structure sous-régionale pour la surveillance du climat et l’adaptation aux changements climatiques.

 

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires