Réunion hispano-marocaine sur la Réserve de biosphère intercontinentale de la Méditerranée

Réunion hispano-marocaine sur la Réserve de biosphère intercontinentale de la Méditerranée

128
0
PARTAGER

Cette réunion connaît la participation de représentants du Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification et du ministère andalou de l’Environnement, indique ce département régional espagnol dans un communiqué.

Elle s’inscrit dans le cadre de la coopération maroco-andalouse relative à la RBIM Andalousie-Maroc, ajoute la même source, soulignant qu’elle a pour objectif notamment de parvenir à des accords spécifiques concernant la gestion des cet espace naturel et de se pencher sur la mise en oeuvre du plan d’action 2010-2015 de ce projet.

Une série de rencontres sera tenue ainsi dans le cadre de cette réunion, dont celle du Comité de coordination de la RBIM qui sera axée sur l’élaboration d’une feuille de route et la fixation d’une date en rapport avec la signature d’un mémorandum d’entente pour le développement de ce plan d’action.

Au programme de cette réunion, figurent également des rencontres d’échange d’expériences et d’expertises en matière de projets de coopération entre les deux parties.

C’est dans ce cadre que s’inscrit la 1ère Rencontre de coopération Andalousie-Maroc sur la RBIM et la Rencontre de coopération et de transfert de connaissances pour le Projet de sauvegarde des métiers de l’artisanat en voie de disparition (ROAPE).

S’étendant sur un espace de près de 1 million de ha, la Réserve de biosphère intercontinentale de la Méditerranée, reconnue par l’UNESCO en 2006, est partagée entre la rive sud de l’Espagne (provinces de Malaga et de Cadix) et la rive nord du Maroc.

La partie marocaine de cette réserve est située au niveau des provinces notamment de Chefchaouen, Tetouan et FahsAnjra. Le projet de la RBIM était inscrit dans le cadre de la concrétisation d’une déclaration d’intention signée, en juillet 2003, par le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification et le ministère régional de l’Environnement de l’Andalousie.

L’objectif de la RBIM est d’améliorer les conditions environnementales dans cette région de la Méditerranée et d’oeuvrer pour le développement durable, tout en essayant de créer et de consolider des canaux de communication et de participation des communautés locales et de développer la coopération entre les deux rives.

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires