Réunion mercredi à Bruxelles du groupe de coordination des donateurs pour la...

Réunion mercredi à Bruxelles du groupe de coordination des donateurs pour la Palestine

261
0
PARTAGER

Cette rencontre, la première d’une série de réunions des donateurs programmées pour 2011, fera le point sur les progrès réalisés dans le cadre du plan visant la création d’un Etat palestinien, indique un communiqué de la Commission européenne.

Le Comité de liaison a été mis en place pour soutenir les efforts politiques pour parvenir à une solution à deux Etats, en soutenant le renforcement des institutions du futur Etat palestinien.

Depuis la dernière réunion qui s’est tenue à New York en Septembre 2010, de nouveaux progrès ont été réalisés dans la mise en oeuvre du plan biennal de l’Autorité palestinienne pour la création d’un Etat.

La réunion de Bruxelles permettra de faire le point sur les avancées réalisées et les objectifs atteints par rapport au plan en s’appuyant sur les rapports d’évaluation de la Banque mondiale, du FMI et des Nations-unies.

Les débats devraient être principalement axés sur la situation macroéconomique et sur la nécessité de maintenir l’aide budgétaire octroyée à l’Autorité palestinienne.

Cette rencontre sera également l’occasion de présenter le programme de développement élaboré par le gouvernement de M. Fayyad pour la période 2011-2013 et de préparer la prochaine conférence des donateurs, qui aura lieu en juin 2011.

La réunion de Bruxelles aura lieu en présence notamment du chef de la diplomatie de l’UE et vice-présidente de la commission européenne, Mme Catherine Ashton, du ministre norvégien des affaires étrangères, Jonas Gahr Store, en sa qualité de président du Comité de liaison ad hoc et de M. Tony Blair, représentant du Quartette pour le Proche-Orient.

« L’effort de renforcement de l’Etat a pris un nouvel élan depuis 2009 lorsque le premier ministre Fayyad a annoncé la vision et la voie pour parvenir à un Etat palestinien sur la base d’un plan que l’UE a soutenu politiquement et financièrement. Mais ces réalisations ne peuvent être durables que si elles sont accompagnées de progrès dans les pourparlers de paix », a déclaré Mme Catherine Ashton, citée dans le communiqué.

« L’UE ne ménagera aucun effort pour réaliser des progrès pour une paix globale au Proche-Orient, parce que c’est plus important que jamais dans le contexte actuel d’instabilité dans la région élargie du Moyen-Orient », a-t-elle ajouté.

_______________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires