PARTAGER
Le secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité, Pam, Illyas El Omary , n’est pas allé de main morte dans ses propos au quotidien « L »Economiste » et dans lesquels il fait des révélations surprenantes sur la formation rivale des islamistes du PJD qui dirige l’actuel gouvernement, propos qui rallument encore plus les braises entre les deux partis.
Le numéro 1 du Pam, lance à tout bout de champ que sa formation n’a pas voulu gagner les élections législatives de 2011 qu’elle était prête de remporter haut la main après un accord avec le pouvoir afin de donner toutes ses chances à une expérience islamiste dans la gestions des affaires publiques dans une conjoncture politique difficile qui exigeait ce choix.
De plus, affirme El Omary et ne se contentant pas de ce cadeau dont ils ignoraient le deal, les islamistes ont violé les règlements des élections lors de ce scrutin, puisqu’ils ont acquis des fichiers d’un opérateur téléphonique pour inciter les citoyens à voter pour eux, démarche strictement interdite qui aurait pu leur valoir de perdre les élections si le ministère de l’intérieur avait fait son travail.
En clair, le chef du Pam vient rappeler aux dirigeants du Pjd et à leur tête, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, que leur titre de premier parti n’est pas mérité et qu’ils ne peuvent prétendre être arrivés en tête grâce à leurs propres moyens et de manière nette. De quoi promettre une nouvelle guerre entre les deux .
Par Jalil Nouri

Commentaires