Maison A la une RÉVÉLATIONS FRACASSANTES LORS DU PROCÈS DE BOUACHRINE

RÉVÉLATIONS FRACASSANTES LORS DU PROCÈS DE BOUACHRINE

3803
0
PARTAGER

La dernière audience du procès-fleuve du journaliste et patron de presse, Taoufik Bouachrine, poursuivi pour viols en série, traite d’être humains et d’incitation à la débauche, n’a pas pu aller jusqu’à son terme, poussant la cour à ordonner son énième report au 5 avril. Cette séance restera dans les mémoires pour avoir vu des plaignantes perdre conscience dans un vacarme indescriptible mais surtout pour le pavé lancé dans la mare par des avocats du journaliste sous forme de graves accusation portées à l’encontre de parties officielles non identifiées pour l’instant.

Ces avocats de Bouachrine ont en effet déclaré que des personnes dont ils se sont abstenues, pour l’instant, de divulguer le nom ou la fonction, ont tenté de les dissuader de continuer à défendre l’accusé pour préserver les intérêts supérieurs du pays. Une révélation qui conforte la défense de Bouachrine dans sa thèse voulant que l’affaire ait été monté de toutes pièces pour envoyer le journaliste en prison pendant des années afin de le faire taire et fermer son journal soupçonné de relayer des positions hostiles au pouvoir. Cette même thèse qui revient souvent au cours du procès laisse entendre que des pays amis du Golfe, amis du Maroc, auraient demandé à ce qu’il soit mis fin, de manière définitive, à la publication  de Bouachrine, « Akhbar Al Youm « , qu’ils accusent de propagande hostile et de mensonges. Vrai ou faux ? Les avocats de Bouachrine basent toute leur stratégie sur une politisation de cette affaire. Sera-t-elle payante?

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires