REVELATIONS SPECTACULAIRES SUR LA SAISIE RECORD DE COCAÏNE A MARRAKECH

REVELATIONS SPECTACULAIRES SUR LA SAISIE RECORD DE COCAÏNE A MARRAKECH

516
0
PARTAGER

Il faut tout d’abord savoir qu’ils’agit des fruits d’un travail minutieux et de longue haleine mené conjointement par les brigades de la police judiciaire et des éléments de DST, la Direction de la Surveillance du Territoire auteur des tuyaux.

Les transporteurs de la marchandise qui se trouvaient à bord d’un camion frigorifique chargé de poisson ont été pistés tout le long du trajet entre Agadir et Marrakech, les policiers se relayant à tour de rôle à bord de voitures banalisées tout le long du trajet, jusqu’au moment où le véhicule a été mobilisé. La découverte sous les caisses de sardines de cette quantité colossale de poudre blanche a surpris les enquêteurs qui ne s’attendaient pas à une telle prise. Mais la surprise ne s’arrêtera pas là, car ils apprendront plus tard de la bouche des membres du réseau dont le chef présumé, un homme d’affaires d’Agadir, que la quantité saisie, soit 226 kilos est à multiplier par 5, car la cocaïne est pure et que pour être consommée elle doit être coupée par un chimiste étranger qui se trouve sur le territoire marocain. Le montant final de la marchandise s’élèverait donc à la somme astronomique de 22,6 milliards, une fois mise sur le marché.

A propos de marché, une grosse partie devait être acheminée en Espagne en transitant par Larache, où des complices ont été arrêtés portant à 16 le nombre d’arrestations dans cette affaire peu commune à l’heure où investigations et traques se poursuivent aux quatre coins du royaume pour arrêter d’autres personnes dans cette affaire aux ramification internationales. Il faut savoir en effet,que la drogue dure a été acheminée par bateau des Iles Canaries pour être acheminée dans le nord du pays avant sa destination finale en Espagne.

Avec cette prise et et celles réalisées régulièrement à l’aéroport Mohammed V au débarquement des vols en provenance du Brésil dont les différentes saisies avoisinent les 300 kilos depuis le début de l’année, il se confirme que le Maroc connait non seulement une forte consommation de cocaïne mais qu’il est devenu également ces derniers temps un pays de transit de cette drogue vers l’Espagne, apparaissant sur la cartographie mondiale du trafic de drogues dures.

 

Actu-maroc.com _______________________________________

Commentaires