PARTAGER

La saisie spectaculaire mardi dernier de 2,5 tonnes de cocaïne pure livre peu à peu tous ses secrets alors que les arrestations se poursuivent portant le nombre des suspects à 15 pour l’instant, une liste largement incomplète. Les enquêteurs ont découvert que les cerveaux du trafic sont déjà en prison pour des affaires de trafic de drogue international et qu’ils continuaient à diriger leur juteux business de leurs propres cellules. L’un de leurs lieutenants, sinon le plus important qui habitait dans une ferme près de Bouznika où la marchandise a été trouvée n’a jamais éveillé les soupçons des gendarmes bien qu’il menait un train de vie luxueux en organisant des soirées somptueuses, réunissant des personnalités politiques et des artistes et pendant lesquelles, les invités repartaient avec des cadeaux importants, histoire de soigner ses relations et préparer ses arrières. Peine perdue, certains de ses invités se retrouvent en détention avec lui, aujourd’hui, alors que le reste des suspects est composé d’espagnols d’origine marocaine et de hollandais également originaires du Maroc, tous au service des deux barons déjà incarcérés mais n’ayant rien perdu de leur dynamisme à l’échelon international et le commerce des drogues dures sur lequel ils avaient la main au niveaux national et international. La cocaïne pure saisie devait rapporter 5 fois plus après avoir été coupée, soit environ 2600 milliards de centimes.

Commentaires