RÉVOLTES POPULAIRES MEURTRIÈRES EN ALGÉRIE

RÉVOLTES POPULAIRES MEURTRIÈRES EN ALGÉRIE

377
0
PARTAGER

Depuis vendredi dernier, la situation est devenu explosive quand les forces de l’ordre, exécutant des consignes fermes depuis Alger, se sont mises à tirer à tout bout de champs sur des manifestants pacifiques venus demander le raccordement de leurs domicile à l’eau potable et une distribution équitable des lots de terrain ainsi et d’autres revendications sociales des plus basiques pour répondre à leurs besoins en produits de base et en soins médicaux.

Car tel est le drame de l’Algérie en 2014: un pays extrêmement riche, disposant d’une réserve en milliers de milliards de dollars dans les coffres par la vente de son pétrole et incapable, depuis toujours, d’assurer une vie décente à ses citoyens qui se trouvent privés de tout, même du droit élémentaire de sortir dans la rue pour demander la fin de cette situation ubuesque et cette vie de privations en tous genres au moment où leurs dirigeants dans une opulence insultante.

Avec trois morts depuis vendredi et des manifestations violentes qui se sont poursuivies hier, cette région pourrait devenir , comme la Kabylie, un foyer de tension d’où peut partir à tout moment l’étincelle qui pourrait embraser toutes les régions de ce pays puisque cette explosion couve depuis longtemps et que seule une féroce répression l’a contenue jusqu’à présent. Les dirigeants algériens sont restés au pouvoir grâce à leurs démonstrations de force sous n’importe quel prétexte et sont connus pour donner facilement l’ordre de tirer sur la foule dès le moindre danger d’émeutes populaires quitte à ce que le bilan soit meurtrier comme aujourd’hui. Car ils savent que les revendications d’ordre social finissent toujours par prendre une coloration politique. Les manifestations de ces derniers jours ne devraient pas être une exception.

Jalil Nouri
Actu-maroc.com _________________________________________________

Pour vos publications et votre courrier : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires