Revue de la presse de Samedi 02 mars 2013

Revue de la presse de Samedi 02 mars 2013

390
0
PARTAGER

+AL BAYANE+:.

-Elections législatives partielles: Mission accomplie pour tous les candidats du PPS qui récupère haut la main son siège à El Youssoufia et la majorité gouvernementale obtient les cinq sièges à pourvoir. Le candidat du PPS, Hafid Tourabi, dans la circonscription d’El Youssoufia a été élu membre de la Chambre des Représentants au titre des élections législatives partielles qui se sont déroulées jeudi. L’élection de Tourabi a donc permis au parti du Livre de récupérer son siège invalidé dans cette circonscription et de garder intact son groupe parlementaire au sein de la 1ère Chambre. Par ailleurs, les résultats de ce scrutin sont venus confirmer la place des partis de la majorité qui ont raflé tous les sièges en jeu, alors que les partis de l’opposition sont sortis bredouille de ce test qu’ils doivent méditer.

+LIBERATION+:.

-Précipitations et risques d’inondations: Entre les bienfaits de la pluie et les carences de l’infrastructure. Bonne nouvelle pour les agriculteurs marocains. La pluie sera de retour. Des précipitations importantes auront lieu à partir de lundi prochain sur toute la partie nord du pays. De fortes pluies qui auront certainement un impact positif sur le plan agricole et au niveau du remplissage des barrages et de la nappe phréatique.

-FDT et CDT vers une parfaite coordination. La coordination entre la CDT et la FDT poursuit son bonhomme de chemin. La réunion qui a eu lieu mercredi dernier entre les deux centrales à Casablanca et au cours de laquelle elles ont fait part de prise de positions communes a été sanctionnée par un communiqué tout aussi commun. La CDT et la FDT rendent le gouvernement responsable de la situation actuelle marquée par un taux de chômage des plus élevés et des hausses successives des prix des produits de première nécessité, et ce en l’absence d’une réelle volonté d’ouvrir un dialogue sérieux, responsable et fructueux avec les partenaires sociaux.

+AL MASSAE+:.

-Crise entre le gouvernement et les sociétés pétrolières. Ces dernières s’apprêtent à réclamer à l’Etat le paiement de ses arriérés qui ont dépassé les 1700 milliards de centimes, ce qui aura certainement de graves répercussions sur le quotidien des citoyens si l’actuel Exécutif tergiverse à trouver une solution pour le règlement de ces arriérés, notamment une éventuelle pénurie en matière d’approvisionnement du marché national en bonbonnes de gaz.

-Arrestation par les services de police à Casablanca d’un « faux » procureur du Roi en possession de 87 Kg de chira qu’il comptait distribuer aux trafiquants de drogue à Casablanca, Berrechid et Médiouna.

-Des aides destinées au village d’Anefgou risquent d’être endommagées faute d’une autorisation! Une association, créée dernièrement pour venir en aide aux habitants des village du Moyen Atlas a été contrainte à suspendre la distribution de 60 tonnes d’aides humanitaires d’une valeur de 700.000 DH destinées à des douars de la région d’Anefgou faute d’une autorisation qui doit être délivrée par la préfecture de la ville de Midelt.

-La jeunesse du PSU critique vivement Mohamed Ouzzine, ministre de la Jeunesse et des Sports, pour l’avoir privée de l’aide financière, soulignant qu’elle compte organiser un sit-in devant le ministère de la jeunesse pour dénoncer l’échec de la gestion de ce secteur.

-Elections législatives partielles: Le MP remporte deux sièges et le PJD, le PPS et le PI remportent un siège chacun. Par ailleurs, le parti de la Lampe a accusé le parti de l’Epi d’irrégularités lors de ce scrutin partiel à Settat.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.

-La majorité ratisse large lors des élections législatives partielles et consacre la position de Benkirane et de ses alliés au sein du gouvernement, alors que l’opposition est sortie bredouille de cette échéance qui a permis au parti du ministre de l’Intérieur de remporter à la surprise générale deux sièges alors que le PJD, le PPS et le PI ont remporté un siège chacun.

-Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des Affaires islamiques fait preuve d’une grande générosité envers les prédicateurs marocains à l’étranger pour contrecarrer le salafisme et le chiisme. Selon les nouvelles dispositions du projet de décret qui sera présenté par le ministre devant le Conseil de gouvernement, le salaire des prédicateurs qui seront désignés pour l’encadrement religieux des MRE au cours du mois de Ramadan dans les pays d’accueil passera de 4500 DH à 30.000 DH durant ce mois sacré, soit 1000DH d’indemnité par jour.

-Le secrétariat général de l’UMT sort de son mutisme concernant les peines prononcées le 20 février dernier dans l’affaire de la COMANAV, soulignant que le jugement de syndicalistes dans un dossier « de nature politique » a pour objectif d’assujettir l’action syndicale. Il a par ailleurs appelé les employés dans le secteur des ports et les sections locales et régionales de l’Union à une forte mobilisation pour la défense et la préservation des libertés syndicales.

+ASSABAH+:.

-De nouvelles victimes dans l’affaire de vente de terres du domaine public de l’Etat par deux fonctionnaires de la Trésorerie générale et un intermédiaire. Des sources informées ont indiqué que l’audition des mis en cause a révélé que cet intermédiaire arnaquait ses victimes en leur montrant des lots de terrain du domaine public de l’Etat ainsi que les documents originaux y afférents et obtenait des informations au sujet du lot de terrain en question à travers son acolyte, ajoutant qu’un mandat de recherche a été émis à l’encontre d’un responsable à la direction des domaines de l’Etat, considéré comme étant le cerveau de cette bande.

-El Jadida: Le juge, filmé en vidéo en train de révéler des cas de corruption à la Cour d’appel de la ville, relevé de ses fonctions. Des sources sûres ont fait savoir que le magistrat en question qui, dans cette vidéo, a accusé de corruption ses collègues dans la même juridiction, a reçu jeudi la décision relative à la suspension de l’exercice de ses fonctions de la part du ministère de la Justice et des Libertés. Par ailleurs, le même juge a nié catégoriquement les faits mais l’expertise a confirmé l’authenticité de la vidéo au moment où l’inspection générale du ministère de la justice poursuit ses enquêtes et se penche actuellement sur les autres dossiers cités par l’auteur de la vidéo dans la plainte qu’il avait déposée auprès du ministère.

-Elections législatives partielles: La coalition d’Abdelilah Benkirane « écrase » l’opposition qui n’a pas réussi à remporter aucun des cinq sièges en lice, décrochés par les quatre partis de la majorité gouvernementale dont deux sont revenus au MP de Mohand Laenser.

-Les centrales syndicales mettent en garde le gouvernement contre la menace qui pèse sur la paix sociale, lui endossant la responsabilité de la recrudescence de la pauvreté et du chômage, de l’augmentation des prix et de la répression des libertés syndicales en l’absence d’une véritable volonté pour des négociations collectives, efficientes, productives et crédibles. Elles ont également menacé d’opter pour l’escalade au cours des prochaines semaines avant et après le 1er mai.

-Nouveau cas de fièvre porcine déclaré à l’hôpital Moulay Youssef à Casablanca, ont révélé des sources bien informées, qui ont affirmé qu’il s’agit d’un enfant de 13 ans, issu d’un quartier populaire, évacué vers l’hôpital mercredi dernier après avoir contracté le virus de la grippe H1N1.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.

-Les partis de la majorité gouvernementale remportent haut la main les élections législatives partielles en décrochant les cinq sièges qui étaient à pourvoir, et le politologue Mohamed Darif estime que la victoire des composantes de la coalition gouvernementale sera exploitée dans le bras de fer entre la majorité et l’opposition, étant donné que la présence des quatre partis (PJD, PI, MP et PPS) a été renforcée aussi bien au sein du gouvernement qu’à la Chambre des représentants.

+RISSALAT AL OUMMA+:.

-Le Syndicat démocratique de la justice monte de nouveau au créneau pour dénoncer la politique du ministre de la justice et des libertés. Il organise ce samedi une journée de protestation à travers une marché baptisée « le tour de la dignité ». Pour Abdessadek Saadi, cette nouvelle action d’escalade s’inscrit dans le cadre des mouvements de protestation contre de nombreuses décisions « injustes » du ministre Mustapha Ramid.

+BAYANE AL YAOUM+:.

-Les partis de la majorité remportent une victoire écrasante lors des élections législatives partielles alors que ceux de l’opposition sont sortis bredouille puisqu’ils n’ont pas réussi à décrocher aucun siège lors de ce scrutin partiel, qui a également permis au PPS de remporter un siège à El Youssoufia et de préserver ainsi son groupe parlementaire.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.

-Tabac: Hausse des prix des cigarettes « populaires » à l’exception de celles américaines « de luxe » après l’entrée en vigueur de la taxe adoptée par le ministère des affaires générales et de la gouvernance hier vendredi. Ainsi, toutes les marques de cigarettes fabriquées localement et distribuées par « Imperial Tobbaco Maroc » (ex-Régie des tabacs) ont connu d’importantes hausses variant entre 1,5 et 6 DH le paquet.

+AL KHABAR+:.

-Le ministère de l’Intérieur dépêche 30 cadres en France, dont 20 walis et gouverneurs, pour une formation de dix jours sur la régionalisation. Une source privée a indiqué que les walis et gouverneurs recevront lors de ce séjour une formation approfondie de la part d’enseignants du droit administratif et de cadres universitaires attachés au ministère français de l’Intérieur. Ils devront également s’enquérir du modèle français en matière de régionalisation à travers des exposés théoriques et pratiques.

-Après la coordination et la cohésion entre le PJD et le PPS: Place à la tension entre les deux partis politiques suite à la création du réseau « parlementaires contre la peine de mort », mardi dernier à la Chambre des représentants. La création de ce cadre a créé une véritable crise entre les deux formations politiques puisque les députés PJDistes ont décidé de boycotter ce réseau présidé par Nouzha Skalli, membre du bureau politique du PPS, ce qui a suscité la colère des députés du parti du Livre.

-Mohamed Sajid, Maire de Casablanca, et Youssef Draiss, directeur général de Casa-Transport se rendront, mardi prochain en Turquie, pour chercher de nouvelles ressources pour le financement de la 2ème ligne de Tramway de Casablanca et s’enquérir de l’expérience turque dans ce domaine.

-La majorité gouvernementale remporte les cinq sièges aux élections législatives partielles et l’opposition sort bredouille de ce scrutin. Ces résultats sont considérés comme une surprise particulièrement suite aux attaques virulentes de l’opposition à l’égard de la majorité gouvernementale et des problèmes internes ayant secoué la coalition à plusieurs reprises.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.

-Victoire de la majorité face à l’opposition aux élections législatives partielles: Les quatre partis de la coalition gouvernementale ont remporté les cinq sièges qui étaient en lice, dont deux sont revenus au MP alors que le PJD, le PPS et le PI ont décroché un siège chacun.

-Les greffiers manifestent, la bouche bâillonnée, en guise de protestation contre le ministre de la Justice, Mustapha Ramid. Un communiqué du syndicat démocratique de la justice incite les participants à la journée nationale de protestation, prévue ce samedi à Rabat, à ne brandir que les banderoles préparées spécialement par le bureau national du syndicat pour cette manifestation, tout en ayant les bouches bâillonnées et des bougies à la main.

-Suite au trébuchement de l’expérience des brigades de police chargées de la sécurité dans les établissements scolaires: le ministère de l’Intérieur met en place un nouveau plan de lutte contre le trafic de drogue et le port et l’usage d’armes blanches dans ces établissements. Dans ce cadre, le ministre de l’Intérieur et le ministre délégué au même département ont adressé une circulaire aux wilayas, préfectures et services de police pour intensifier les opérations de lutte contre les trafiquants de drogue dans l’entourage des établissements scolaires et assurer une forte présence en permanence des agents de police à proximité de ces établissements.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.

-La Fédération marocaine des médias (FMM) se plaint du ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi, auprès du Chef du gouvernement, des partis politiques et du Parlement. La FMM a, dans un communiqué, dénoncé ce qu’elle a qualifié de « discrimination » programmée à son égard de la part du ministre et son « exclusion » dans toutes les discussions des questions qui concernent le secteur de la presse et de l’information dont, en particulier, le nouveau contrat programme et la mise en place d’un nouveau mode de distribution des subventions.

-Question de la peine capitale et de la parité: Le PPS entre en ligne. Des sources au sein du parti du Livre ont indiqué que le bureau politique du PPS a vivement critiqué lors de sa dernière réunion, le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid concernant l’abrogation de la peine capitale. Dans un communiqué rendu public en marge de cette réunion, le parti a appelé à une véritable mise en Âœuvre des dispositions de la Constitution qui garantit le droit à la vie et à consacrer le principe de la parité en tant qu’acquis national.

-La CDT et la FDT endossent la responsabilité de la détérioration du pouvoir d’achat des citoyens, de la recrudescence de la pauvreté et du chômage et de la flambée des prix au Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, menaçant d’observer une grève nationale. Les deux centrales ont également mis en garde contre la compagne méthodique visant à porter atteinte aux acquis sociaux.(MAP).

 

 

 

Actu-maroc.com

Commentaires