Revue de la presse quotidienne internationale asiatique

Revue de la presse quotidienne internationale asiatique

347
0
PARTAGER

En Inde, les quotidiens ressuscitent l’affaire des attentats meurtriers de 2008 à Mombay, à la suite d’un verdict prononcé par la justice américaine contre un Américain ayant aidé à la préparation de ces actes terroristes.

Dans un éditorial sur les rapports sino-américains, à la lumière de la position de Washington concernant la souveraineté sur les îles Diaoyu que se disputent la Chine et le Japon, +Le Quotidien du Peuple+ estime que le président Barack Obama est appelé à « Âœuvrer pour une étroite coopération avec la Chine au lieu de contrarier son essor en s’alliant à de petits pays, parce que cela affectera la stabilité en Asie et se retournera contre les intérêts américains dans la région ».

L’éditorialiste de l’organe officiel du Parti Communiste Chinois fait remarquer que durant le deuxième mandat d’Obama, les Etats-Unis seront confrontés à des défis épineux comme l’Afghanistan, le Pakistan, le Proche-Orient et le nucléaire iranien et nord-coréen, en plus de la gestion des rapports avec les puissances émergentes, y compris les liens avec la Russie et le piège des relations complexes avec Pékin.

+Le Quotidien du Peuple+ souligne que l’intention américaine de retourner en Asie et d’endiguer la Chine, en vue d’un rééquilibrage dans la région, « dépasse les moyens » de ce pays, notant que même si Washington déclare que sa nouvelle stratégie ne vise pas la Chine, ces actes en disent le contraire.

Le soutien américain apporté au Japon dans l’affaire des îles Diaoyu a attisé les tensions et l’instabilité en Asie, considère encore la même publication, appelant à respecter les « demandes légitimes » des puissantes montantes et à aider à parvenir à des règlements équitables et appropriés aux conflits majeurs dans la région.

Commentant le verdict prononcé par la justice américaine contre un inculpé dans les attentats de Bombay, +The Times of India+ écrit que « l’Inde, mécontente du verdict contre Headley, continue de réclamer son extradition », citant le chef de la diplomatie indienne qui a affirmé que le verdict aurait été beaucoup plus sévère si le procès avait eu lieu en Inde.

« La condamnation de David Headley à 35 ans insuffisante », titre +Hindustan Times+, en référence à la réaction de New Delhi à la condamnation de l’Américain jugée trop clémente par les autorités indiennes.

L’autre information qui focalise l’attention des quotidiens indiens concerne le classement établi par un centre allemand spécialisé qui range la compagnie aérienne numéro 1 en Inde dans des moins sûres au monde.

Comme dans bien d’autres journaux, le quotidien DNA titre à sa Une Air India classé troisième plus mauvaise compagnie au monde .

Selon un baromètre de sécurité calculé sur la base du nombre de crashs et d’accidents graves enregistrés durant les trois dernières décennies, Air India est classée 58eme sur un total de 60 transporteurs à travers le monde.

 

Actu-maroc.com

Commentaires