Maison A la une RIEN DE NEUF DANS LA POSITION DE L’ALGÉRIE SUR LE SAHARA

RIEN DE NEUF DANS LA POSITION DE L’ALGÉRIE SUR LE SAHARA

1059
0
PARTAGER

La diplomatie algérienne qu’elle fat du neuf avec du vieux en récitant son discours usé sur le conflit du Sahara qu’elle entretient depuis 40 ans.

En allant à Berlin, le ministre des affaires étrangères algérien, Abdelkader Messahel devait y rencontrer l’envoyé spécial de l’ONU qui mène des pourparlers afin de relancer la recherche d’une solution, savait par avance que son déplacement serait de pure forme et qu’il s’agira de rappeler ce que tout le mondes ait déjà: Le Maroc n’est pas sur son territoire au Sahara et nulle solution n’est possible sans référendum d’autodétermination.

En conclusion, Horst Kohler, l’envoyé spécial de l’ONU n’a plus qu’à reconnaître l’échec de sa mission avortée et rendre son tablier sans demander son reste. Un échec retentissant à rajouter au tentatives décevantes précédentes qui donne raison au Maroc pour son scepticisme et pour avoir temporisé avant de répondre à la même invitation à se rendre à Berlin.

Aucun déblocage à l’horizon donc et l’Algérie en reste le principal responsable. Il faudra bien que l’ONU se concentre sur l’Algérie au lieu du Maroc, car la solution au conflit est à Alger et à Alger uniquement. Cette situation qui n’a que trop duré continuera à faire de ce conflit le plus vieux du monde qu’elle se doit de gérer et tant pis s’il lui revient très cher en efforts humains et en dépenses faramineuses pour entretenir une force de maintien au moment où les États-Unis réduisent leur contribution.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires