PARTAGER

Le Maroc renforce la vigilance face à la menace de la bactérie Xylella Fastidiosa qui touche particulièrement l’olivier. Cette maladie représente un « risque phytosanitaire très sérieux pour le secteur arboricole », a affirmé hier à Rabat le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Mohammed Sadiki, lors d’une réunion d’information avec l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et la FAO.

En effet, la bactérie a été détectée dans plusieurs régions du monde, notamment en Espagne et en Italie, pays avec qui le Maroc entretient d’importants échanges commerciaux.

Le département souhaite ainsi sensibiliser les importateurs sur le risque de voir la bactérie atterrir au Maroc. Surnommée l’ »Ebola de l’olivier », la Xylella Fastidiosa constitue une menace pour plus de 350 espèces végétales.

Commentaires