PARTAGER
A l’instar des attaques vécues à Nice en France et Berlin en Allemagne, des lieux touristiques et très fréquentés par les locaux comme la corniche de Casablanca seraient menacés d’actions terroristes portant la marque de « Daech ». Depuis quelques mois, le mode opératoire a changé et les kamikazes attaquent désormais les foules à bord de camions volés.
L’alerte a été donné par des services de renseignements américains qui auraient informé leurs homologues marocains de la forte probabilité d’attaques de ce type dans une ville marocaine en ciblant des lieux de grands rassemblements de personnes. Depuis les fêtes de fin d’année, des barrages de police ont été dressés inhabituellement sur les axes menant à la corniche casablancaise poussant les habitants à se poser des questions sur cette présence qui se poursuit à ce jour.
Des habitants qui ne semblent pas craindre ce danger ni éviter de s’y rendre pour leur promenade ou jogging quotidiens, ni même soucieux d’aborder le sujet devant la multiplication récurrentes de menaces d’attentats qui visent le Maroc depuis que le groupe « Daech » a fait du royaume une cible privilégiée en appelant ses combattants à y semer la terreur mais en vain.

Commentaires