PARTAGER
La tension monte crescendo dans la capitale ivoirienne et sera à son comble cet après-midi lors de la rencontre à hauts risques qui doit opposer les joueurs des deux pays, la Côte d’Ivoire et le Maroc, dans un combat fratricide sur une pelouse de football, au milieu de mesures de sécurité imposantes pour éviter et faire face à tout éventuel débordement prévisible en raison de l’enjeu important, la qualification pour la coupe du monde.
L’ambassade du Maroc dans ce pays s’est mobilisée depuis plusieurs jours pour gérer l’arrivée record de supporteurs marocains à partir de l’aéroport de la capitale économique ivoirienne et mener ce flux considérable jusqu’au stade Houphouet Boigny qui doit abriter cette rencontre.
Mais le plus dur pour l’ambassade, restera l’opération retour après le match pour laquelle elle a mis en place, un système d’évacuation sécurisée des 5000 supporteurs par autobus, de l’intérieur m^me du stade pour les reconduire directement à l’aéroport et éviter que ces supporteurs ne se retrouvent nez à nez dans les rues d’Abidjan avec leurs homologues ivoiriens en cas de défaite de leur équipe qui pourrait déboucher sur des affrontements. Cette opération délicate à mener se fera en concertation avec les forces de sécurité ivoiriennes qui se chargeront de la protection du cortège impressionnant d’autobus prévu par l’ambassade afin de ne pas gâcher cette fête footballistique, quelque soit le résultat final du match.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires