Roger Hodgson et l’Orchestre Symphonique Royal, une rencontre réussie au grand bonheur...

Roger Hodgson et l’Orchestre Symphonique Royal, une rencontre réussie au grand bonheur des aficionados

167
0
PARTAGER

- Par Fadwa EL GHAZI -.

Roger Hodgson, la voix du légendaire groupe « Supertramp », a réussi avec l’Orchestre Symphonique Royal à transporter le public du 10ème festival Mawazine au fond fin des années « seventies », en interprétant ses plus beaux morceaux dont « Give a little Bit », « Dreamer », « The logical song », « Breakfast in America », « Don’t leave me now », « The more I Look », « Only because of you » entre autres tubes.

Roger Hodgson, reconnu comme l’un des auteurs et compositeurs les plus doués de notre époque, a chanté debout, guitare en bandoulière, parfois avec son groupe ou avec l’Orchestre Symphonique Royal qui l’a parfaitement accompagné, seulement après deux jours de répétition.

L’artiste a créé une complicité inattendue avec le public du théâtre Mohammed V, en répondant aux questions lancées par l’assistance ou en présentant chacune de ses chansons. L’échange entre Roger Hodgson et le public a été surprenant comme s’il avait toujours l’habitude de se produire au Maroc, alors que c’était la première fois, a-t-il confié, espérant que se sera le début de plusieurs concerts « dans ce pays magnifique ».

Cette interaction a poussé Roger Hodgson à confier à un public fin connaisseur qu’il était venu au Maroc pour se ressourcer dans la nature quelque part dans le Moyen-Atlas, il y a très longtemps.

L’artiste a eu droit à la fin du concert à un standing ovation d’un théâtre archi-comble en scandant d’une seule et même voix: « One more, one more », et l’artiste exécuta le souhait de ses fans pour offrir à l’assistance son ultime chanson, faisant de cette soirée, l’une des plus remarquables de ce festival.

Roger Hodgson est connu pour être le co-fondateur du groupe de rock progressif « Supertramp » (plus de 60 millions d’album vendus) qui vivra 14 ans. Il a écrit et chanté la plupart des hits du groupe, qui l’ont amené à ce niveau de succès.

Il a récemment reçu deux prix de la société Américaine des auteurs, compositeurs et éditeurs (ASCAP) pour ses chansons étant les plus jouées dans leur répertoire, prouvant qu’elles ont en effet résisté à l’épreuve du temps.

Créé en 2007, l’Orchestre Symphonique Royal est composé de musiciens marocains et étrangers sous la direction d’Oleg Reshetkin qui est né à Kazan en République Tatare et devenu chef d’orchestre de l’orchestre symphonique de la Gendarmerie Royale en 1997.

L’Orchestre se produit dans des concerts et tournées à travers le Royaume dont un concert avec la soliste libanaise Majda Erroumi, et un autre avec Abdelwahab Doukkali.

Il a travaillé avec le Théâtre National Mohammed V pour la production de P. Mascagni’s « Cavalleria Rusticana » et R. Leocavallo’s « Pagialiacci », deux événements historiques au Maroc.

A son dixième printemps, Mawazine se poursuivra, jusqu’au 28 mai, avec d’autres moments forts dont les concerts de Yusuf Islam (lundi 23 mai, OLM-Souisi), Quincy Jones (mercredi 25 mai, OLM-Souissi), Youssou Ndour (vendredi 27 mai, Bouregreg) et Kamilya Joubran (28 mai, Villa des Arts).

 

 

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

Commentaires