PARTAGER
Aucune confirmation officielle en ce début d’après-midi de ce vendredi 27 mai 2016 du décès brutal du Général Arroub, le numéro 2 dans la hiérarchie militaire des Forces Armées Royales marocaines après le roi Mohammed VI.
Les médias indépendants ont été le premiers à annoncer son hospitalisation dans un état critique et en toute urgence à l’hôpital militaire de Rabat sans autre précision sur la nature du mal à l’origine de son hospitalisation alors que le service de presse de l’armée marocaine est resté silencieux jusqu’à l’écriture de ces lignes.
Le quotidien « L’Economiste » a été le premier et le seul jusqu’à présent à annoncer, sur la base de ses propres sources, la mort de ce haut gradé, à ce poste depuis 2014, après la disparition, suite à une longue maladie, de son prédécesseur, le Général Abdelaziz Bennani, resté très longtemps à son poste qu’il cumulait , comme le Général Arroub, patron des forces armées basées dans la zone sud du pays.
Si cette disparition se confirmait, il faudra lui trouver un remplaçant rapidement, chose guère évidente si l’on sait que l’on ne lui connait aucun gradé potentiel ayant la même expérience et la confiance totale du souverain pour exercer cete fonction.

Commentaires