Russie/arrestations: « regrets » des USA

Russie/arrestations: « regrets » des USA

151
0
PARTAGER

« Nous pensons que la Russie a le programme de modernisation qui convient, et nous regrettons ces actions qui semblent contraires aux déclarations faites, en particulier, par le président » Dmitri Medvedev, a dit M. Crowley.

L’opposant et ex-vice-premier ministre russe, Boris Nemtsov, interpellé lors d’une manifestation le 31 décembre à Moscou, a été condamné hier à 15 jours de prison pour « désobéissance aux forces de l’ordre ». Il avait participé à une manifestation de l’opposition, qui se rassemble tous les 31 des mois comptant 31 jours pour réclamer le respect de l’article 31 de la Constitution russe qui garantit la liberté de rassemblement.

La police russe a fait état en tout de 68 interpellations à Moscou et 50 à Saint-Pétersbourg au cours de manifestations le dernier jour de l’année 2010. Pour M. Crowley, ce type d’arrestation est « néfaste aux intérêts à long terme de la Russie ».

Washington, dont les relations avec la Russie se sont réchauffées dans l’ensemble depuis l’arrivée de Barack Obama à la Maison Blanche, avait déjà déploré, la semaine dernière, la condamnation très contestée de l’ex-magnat russe du pétrole Mikhaïl Khodorkovski.

Commentaires