PARTAGER

Dans un entretien, accordé à une chaine de télévision Libanaise depuis Ryad, le Premier Ministre démissionnaire Saad Hariri a assuré, être en liberté en Arabie Saoudite et qu’il comptait rentrer prochainement au Liban.

« Je suis libre ici, si je veux voyager demain je voyage » a affirmé S.Hariri lors de cette entretien, une première prise de position publique, depuis son annonce de démission surprise à Ryad en date du 4 Novembre.

Une annonce qui remet en question, les interrogations et accusations, du Président Michel Aoun et Hassan Nasrallah  chef du Hezbollah , sur la liberté de mouvement du Premier Ministre Libanais.

  1. Hariri a précisé lors de son entretien, qu’il se rendra bientôt au Liban pour entamer les procédures constitutionnelles nécessaires, en référence à sa démission, non acceptée depuis Ryad par le Président Libanais Michael Aoun.

Une sortie médiatique qui dément et met bas les masques, les propos du Chef du Hezbollah, qui avait accusé Vendredi Ryad de « Détention »et celle du Président Aoun qui plus tôt en soirée avait estimé, que la liberté de son Premier Ministre démissionnaire, avait été «  Restreinte » en Arabie Saoudite.(..)

Par Tomer Bayssière

Commentaires