PARTAGER
Rien ne va plus entre le chanteur Saad Lamjarred et le parti du PPS de Nabil Benabdellah confronté à une nouvelle affaire .
Que l’on se rassure, il ne s’agit pas d’une affaire politique mais tout simplement du piratage de la chanson de l’artiste « Ana Machi Sahel » par le Parti du Progrès et du Socialisme pour les besoins de sa campagne électorale sans avoir eu la décence de demander l’autorisation à son auteur qui n’a guère apprécié cette démarche cavalière et inacceptable de la part d’une formation qui a fait du terme  » Le Sérieux » son slogan de campagne. Fort de son droit d’engager des poursuites judiciaires, le chanteur qui veille personnellement et jalousement sur ses intérêts a proposé à Nabil Benabdellah dans un premier temps de conclure un arrangement à l’amiable et d’enterrer l’affaire si le PPS présente des excuses publiquement.
Dans le cas contraire, l’affaire sera porté devant les tribunaux et des dommages et intérêts seront demandés en guise de compensation pour le préjudice subi par le chanteur et sa chanson, toujours en pleine phase de lancement  Avec cette utilisation abusive, les électeurs pourraient comprendre que le chanteur appelle à voter pour le PPS; ce qui est loin d’être le cas. Des vidéos montrant la direction de ce parti dansant sur le tube en question ont fait leur risée sur le net.

Commentaires