PARTAGER

L’heure de vérité approche enfin, pour le lus célèbre des chanteurs marocains accusé en France de tentative de viol aggravé sur une jeune fille de 20 ans dans des circonstances mystérieuses sur lesquelles pèse un épais voile et qui restent non élucidées jusqu’à présent dans leur totalité par le juge parisien en charge de l’affaire la lus médiatisée au Maroc.

Ce juge recevra en effet la star marocaine, toujours présumée innocente, ce vendredi 23 décembre, pour examiner une question cruciale pour elle, à savoir la possibilité d’une remise en liberté provisoire et surveillée qui lui a été maintes fois refusée depuis son incarcération dans une prison de la région de Paris après paiement d’une caution qui atteindrait les 250 millions de centimes.

Dans une déclaration à la presse, son avocat semble avoir bon espoir d’obtenir gain de cause, chose qui lui serait très utile avant son procès dont la date n’a pas encore été fixée alors que l’affaire traîne déjà depuis plus de 2 mois. Cette audition est donc plus que cruciale et les millions de marocains qui le soutiennent dans cette épreuve en attendront l’issue avec espoir mais non sans inquiétude.

Commentaires