PARTAGER
Annoncé en fanfare pour sa première participation cette année au festival « Mawazine » le vendredi 27 mai sur la scène Annahda, le jeune prodige de la chanson moderne marocaine et arabe, Saad Lamjarrad, a du mal à cacher son émotion et sa joie, de pouvoir enfin participer à cet événement après des années de négociations serrées avec les organisateurs.
Pour rattraper tout ce temps perdu et son absence devant un public qui n’a jamais réussi à l’expliquer ni a cessé de demander la programmation de son concert, l’artiste s’est déjà mis à l’ouvrage et s’est promis de fournir une prestation exceptionnelle avec, cerises sur le gâteau, la présentation en exclusivité nationale et internationale de sa dernière chanson.
Il n’est pas exclu non plus que sur scène, le chanteur aux multiples tubes, ne fasse intervenir un ou une invitée surprise au titre d’une collaboration appelée à connaître un succès planétaire comme ses deux dernières créations musicales fredonnées à souhait dans l’ensemble du monde arabe que Saad Lamjarrad a conquis grâce à l’originalité de ses œuvres.
Pour leur part, les organisateurs tablent sur un record jamais égalé au niveau de l’assistance, les billets étant pratiquement tous vendus dès le lendemain de l’annonce de sa participation à « Mawazine » dans cette édition 2016, très prometteuse.

Commentaires